Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Jalons pour une théorie critique du droit

 | 
François Ost
, 
Michel Van de Kerchove

Première partie. Statut épistémologique de la science du droit

I. Pour une théorie interdisciplinaire du droit*

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Introduction

Aucune réflexion contemporaine sur la théorie du droit ne paraît pouvoir faire abstraction de l’existence de deux courants majeurs entre lesquels se partage actuellement la pensée juridique : le positivisme juridique, d’une part, le iusnaturalisme, d’autre part1.

L’opposition de ces courants, qui occupe une place centrale dans les débats de théorie du droit, risque cependant d’occulter un certain nombre de présupposés communs qu’ils partagent secrètement. Par le fait même, ces présupposés sont souvent soustraits à tout examen critique et la pensée juridique, dans ses différentes dimensions (théorie du droit, dogmatique juridique et doctrine), échappe difficilement à la "clôture" des discours qui leur sont liés2.

La présente contribution s’efforce, dans une perspective épistémologique, de dévoiler certains de ces présupposés, tout en en révélant les apories. Par voie de conséquence, elle tend à esquisser à grands traits les conditions d’une théorie du droit susceptible de d...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1987

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540