Version classiqueVersion mobile

L’obligation de garde

 | 
René Robaye

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On reconnaît, et c'est justice, que l'histoire et en particulier l'histoire du droit ont pour effet, sinon pour but, de permettre une meilleure compréhension de nos institutions contemporaines, qui ne sont pas sorties du néant.

Lorsqu'il s'agit de l'histoire du droit romain, la chose est parmi les plus évidentes. Le génie de Rome est d'abord celui de son droit, et l'influence des institutions romaines reste considérable, surtout dans le domaine des rapports entre particuliers. Le plan de notre Code civil, ses définitions et ses distinctions, viennent en grande partie de la compilation de Justinien, elle-même héritière de la jurisprudence classique. Les générations d'étudiants en droit qui, bon gré mal gré, se sont appliqués à l’étude du droit romain, seront d’accord sur ce point.

Mais il faut également reconnaître que le mouvement se fait parfois en sens inverse. Il arrive que des institutions du droit romain classique soient regardées à travers le prisme du droit positif contemporain...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1988

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search