Version classiqueVersion mobile

L’ontologie acosmique

 | 
Laurent Van Eynde

Ie Partie. Pascal et la modernité

Chapitre 1. Le contexte. Le projet moderne et son espace

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Soutenir que le projet d’apologie de la religion chrétienne de Pascal constitue surtout une dénonciation des conséquences de la vision mécaniste du monde suppose que l’on retrouve dans les Pensées les éléments d’un rapport, plus ou moins explicite et à des degrés divers, avec le projet scientifique moderne. Il convient donc, pour étayer notre hypothèse de départ, de mettre en lumière le contexte moderne auquel fut confronté Pascal avant d’analyser les différents thèmes des Pensées qui s’en reçoivent. Cependant, les études critiques de la modernité sont suffisamment répandues pour que nous puissions être relativement brefs à ce sujet. Ce que nous en dirons aura pour but d’introduire à nos développements ultérieurs. C’est pourquoi nous avons choisi de ne retenir que les thèmes susceptibles de faire écho à l’effroi et, de manière plus générale, à l’acosmisme pascalien. On comprendra aisément que nous ayons dès lors été amenés à privilégier les notions d’espace moderne et de rapport à D...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search