Version classiqueVersion mobile

Le droit des étrangers

 | 
Éric Mignon
, 
Pierre Jadoul

Avant-propos

Pierre Jadoul

Texte intégral

1En 1988, la Communauté européenne comptait 324 millions d’habitants, dont 7 millions étaient ressortissants de pays tiers, soit 2,5 % de la population totale.

2D’autre part, 9 millions d’habitants étaient des « communautaires » qui résidaient dans un autre pays que leur pays d’origine.

3La Belgique comptait, quant à elle, 8,7 % d’étrangers dont 5,4 % était d’origine communautaire et 3,3 % était d’origine extra-communautaire.

4La présence d’étrangers pose question, préoccupe, inquiète,... ainsi qu’en atteste les nombreuses modifications législatives et la multiplication des instruments internationaux régissant la matière.

5La faculté de droit des Facultés Universitaires Saint-Louis et l’association pour le droit des étrangers (A.D.D.E.) ont organisé, les 16 et 30 octobre 1992, des journées d’étude destinées à permettre aux étrangers et à ceux qui interviennent à leurs côtés ou sont en contact avec eux de disposer d’une information claire et aussi complète que possible des règles juridiques applicables.

6Ces journées d’étude ont été centrées sur deux grands axes :

  • le statut des étrangers — ou plus exactement — les différents statuts de ceux-ci : ressortissants C.E.E., ressortissants hors C.E.E., réfugiés, étudiants, ainsi que l’examen de diverses questions spéciales relatives à ces différents statuts.
  • les conditions et modalités de reconnaissance de droits économiques et sociaux aux étrangers, situées dans une perspective européenne.

7Le présent ouvrage rassemble les contributions présentées à l’occasion des journées d’étude des 16 et 30 octobre 1992.

8Qu’il me soit permis de remercier ici spécialement Eric Mignon, Directeur de l’association pour le droit des étrangers, sans l’apport duquel ces journées d’études n’auraient pu procurer aux nombreux participants la satisfaction constatée, ainsi que Georges-Henri Bauthier et Alain Duelz qui ont accepté de diriger les débats au cours des journées d’étude et se sont acquittés de cette tâche avec autant de compétence que de discrétion.

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1993

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search