Version classiqueVersion mobile

L’exil de soi

 | 
Lionel Thelen

Conclusion générale

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Il est si difficile de parler des dominés de manière juste, et réaliste, sans s’exposer à paraître les enfoncer ou les exalter, surtout aux yeux de tous les bons apôtres, qu'une déception ou une surprise à la mesure de leur ignorance portera à lire des condamnations ou des célébrations dans des tentatives informées pour dire les choses comme elles sont. »
Pierre Bourdieu

I. Dénouement : blessure avec conclusions multiples

1. Une expérience de vie des plus marquantes

L’hypothèse à la base de ce travail était que le fait même de vivre à la rue devait exercer une influence sur la personne sans-abri et que donc cette dernière n’était pas susceptible de devenir sans-abri de long-terme – que l’on peut exemplifier grâce au cliché du clochard parisien – en raison de problèmes personnels (financiers, affectifs, de santé, d'assuétudes, etc.) mais de par l'environnement au sein duquel elle subsistait.

Afin de mener à bien cette recherche et lui donner une applicabilité plus large, j’avais choisi ...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2006

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search