Version classiqueVersion mobile

La séroposivité : Un regard des sciences sociales

 | 
Maguelone Vignes
, 
Olivier Schmitz

Première partie. Les personnes vivant avec le VIH/SIDA face aux traitements

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le vécu des personnes vivant avec le VIH/sida constitue l’une des entrées privilégiées pour une connaissance plus approfondie et une meilleure compréhension de leurs conduites thérapeutiques. Dans le contexte des sociétés occidentales contemporaines, où le modèle biomédical est le modèle légitime pour l’interprétation et la prise en charge de la « maladie » au sens large du terme, être séropositif signifie devoir se conformer à un rôle de malade responsable qui adapte ses conduites et protège la santé de ses proches. Il est socialement attendu de la part d'une personne séropositive, qu’elle adopte certains comportements de protection comme l’usage du préservatif lors de ses rapports sexuels, qu’elle rencontre régulièrement un médecin spécialiste en qui elle est supposée avoir une totale confiance, qu’elle observe à la lettre les prescriptions liées à son traitement, qu’elle abandonne toute pratique pouvant nuire à sa santé, et qu’elle s’engage désormais dans des activités bénéfiques...

© Presses de l’Université Saint-Louis, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search