Version classiqueVersion mobile

Dialogues en sciences humaines

 | 
Jean Florence
, 
Alphonse De Waelhens
, 
Gilles-Gaston Granger
, 
et al.

Formalisation et pratique dans les sciences humaines

Présentation

Henri Declève

Texte intégral

1Monseigneur, Monsieur le Recteur, Mesdames, Messieurs,

2M. Granger a publié, il y a près de trente ans, un court texte qui célébrait la mémoire de Jean Cavaillès, un des plus brillants logiciens de notre époque, disparu du fait de la guerre. Et la mémoire de Cavaillès était associée également à un travail sur Spinoza.

3C’est donc dire que nous avons affaire à quelqu’un pour qui le problème de la forme, du formalisme de la pensée est un problème vivant. Il est rattaché non seulement à des débats, mais également, bien que la discrétion de ce texte n’en parle guère, à des personnes. On pourrait résumer l’œuvre de M. Granger en disant : sa large information en histoire des sciences de la nature comme en histoire des sciences de l’homme, il l’a confrontée sans arrêt à cette question : qu’en est-il du rapport entre la forme de la pensée telle qu’elle cherche à s’exprimer le plus purement possible dans les recherches de la logique contemporaine et sa matière propre, ce qui devient, sous l’action de la forme, l’objet de ces sciences, objet de la physique mais aussi objet de la psychologie, de l’économie ? C’est un problème proche de celui, célèbre dans l’histoire de la philosophie, que pose le « schématisme» kantien. Bien sûr, ces proximités ne sont pas des explications, et, ce matin, en entendant les débats de nos collègues De Waelhens et Florence, j’ai été frappé par l’apparition soudaine de cette question d’un style et d’un travail, cette question à laquelle le dernier livre publié de M. Granger s’est attaché. Qu’est-ce que le travail propre d’un esprit sur une matière comme les mathématiques, mais aussi le langage, les sciences économiques ?

4Nous l’écouterons donc aujourd’hui nous parler de la relation entre la praxis et la science : « Science de la pratique et pratique de la science ».

© Presses de l’Université Saint-Louis, 1975

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search