Presses universitaires de Strasbourg https://books.openedition.org/pus CC0 info.pus@unistra.fr Représentations de mutilés de guerre en Allemagne (1914-1933) De 1914 à la fin de la République de Weimar, les représentations de mutilés forment en Allemagne un corpus important, sans équivalent ailleurs en Europe. Alors que ces vétérans bénéficient d’une protection sociale précoce et d’un programme très médiatisé de réinsertion par la prothèse fonctionnelle, c’est en mendiants dotés d’antiques pilons et béquilles qu’ils sont le plus souvent montrés dans une presse satirique de grande diffusion. Ces images (au sens large que les visual studies donnent à ce terme), rapprochées, confrontées, opposées, révèlent la richesse, mais aussi l’ambivalence fondamentale de la manière de traiter ce sujet qui constitue lui-même comme une plaie vivante dans la conscience politique de l'époque.

]]>
https://books.openedition.org/pus/38491 2024-03-01 Catherine Wermester Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Galilée et ses publics En l’espace de six ans, Galilée est passé du statut de professeur de mathématiques à celui de personnage public à la cour de Florence. Durant ces années Galilée a fait, grâce à l’usage des nouvelles lunettes astronomiques, une série de découvertes qui ont révolutionné notre compréhension de la réalité physique : les reliefs de la Lune, les satellites de Jupiter, une multitude d’étoiles encore jamais vues par aucun œil humain, et, peu après, les taches solaires. En étudiant ces découvertes sous l’angle de leur diffusion dans la communauté savante, et, au-delà, dans l’aire d’influence de la cour de Florence, ce livre s’attache à démontrer que la logique de la découverte scientifique ne peut pas être séparée des contextes de sa réception.

]]>
https://books.openedition.org/pus/37337 2024-02-07 Mario Biagioli, Alcime Steiger et Émilie Dauphiné Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Arpenter l'histoire des sciences Le développement des sciences et des techniques a profondément affecté et orienté celui des sociétés contemporaines, au point qu’il n’est aujourd’hui plus possible d’appréhender l’un sans l’autre. Arpenter l’histoire des sciences entreprend de décrire les différentes formes de ce développement, à partir de douze témoignages autobiographiques d’acteurs et témoins privilégiés des mutations du champ de l’histoire des sciences et des techniques depuis la seconde moitié du xxe siècle. Depuis une soixantaine d’années, l’histoire des sciences a vu son domaine s’élargir : le nombre des acteurs n’a cessé de croître, les méthodes d’investigation se sont multipliées et différenciées, les objets d’étude se sont considérablement diversifiés. Surtout, ce qui était un domaine très spécifique, voire marginal, est devenu central dans les sciences humaines et sociales. En complément des onze premiers témoignages, écrits spécifiquement pour cet ouvrage, le lecteur trouvera en fin de volume un entretien inédit avec le philosophe Michel Serres, disparu en 2019. Avec les contributions de : Jean Dhombres, Jean-Pierre Dupuy, Anne Fagot-Largeault, Jean-Marc Lévy-Leblond, Viktor Karady, Roshdi Rashed, Daniel Roche, Bertrand Saint-Sernin, Michel Serres, Hourya Sinaceur, Christian Topalov, Denis Woronoff.

]]>
https://books.openedition.org/pus/37461 2024-02-07 Emanuel Bertrand et Wolf Feuerhahn Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Descartes en Allemagne, 1619-1620. Seconde édition, corrigée et augmentée « J’étais alors en Allemagne, où l’occasion des guerres qui n’y sont pas encore finies m’avait appelé… ». C’est ainsi que l’auteur anonyme du Discours de la méthode (1637) entame le récit d’une autobiographie intellectuelle que la postérité s’accorde à regarder comme l’acte de naissance de la philosophie moderne. On ne sait pourtant presque rien, ni du projet lui-même, ni des circonstances qui entourent sa naissance. Aussi cette enquête cherche-t-elle à y accéder, non depuis l’œuvre achevée de Descartes, mais depuis le sol où s’enracine l’arbre de sa philosophie. En Allemagne, en 1619, Descartes a-t-il rencontré Kepler, le mathématicien Faulhaber, ou un quelconque représentant de la société Rose-Croix ? A-t-il visité Kassel, Butzbach, Linz ou Prague ? Cet ouvrage s’emploie à départager ces hypothèses, et surtout à en évaluer l’intérêt philosophique : qu’apportent-elles à l’intelligence du projet cartésien, et par extension, de toute la philosophie comme projet de fondation de la science mathématique de la nature ?

]]>
https://books.openedition.org/pus/37891 2024-02-07 Édouard Mehl Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
La prose des savoirs En France, sociologie des intellectuels et sociologie du travail intellectuel ont souvent été opposées. Ce livre souhaite dépasser ce clivage pour montrer la diversité des approches qui placent au centre la question des relations entre savoirs et société. Il présente les dynamiques actuelles de la recherche sur les mondes intellectuels.

]]>
https://books.openedition.org/pus/38347 2024-02-07 Stéphane Van Damme Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Droit canonique et ecclésiastique de l’Église orthodoxe En l’absence de publication complète et détaillée en langue française sur le droit orthodoxe, cet ouvrage, unique en son genre, répond à une forte demande des universitaires, des administrations, cadres religieux et des acteurs socio-politiques intéressés. Il a pour ambition de rendre accessible à un public de spécialistes, mais également à un large public cultivé, des travaux exhaustifs traitant des canons de l’Église du Ier millénaire et du droit canon de l’Église orthodoxe du IIe millénaire. Son objectif est de présenter de manière distanciée la tradition canonique orthodoxe considérée comme essentielle pour la vie communautaire, l’ecclésiologie et l’administration des Églises de tradition orthodoxe.

]]>
https://books.openedition.org/pus/38092 2024-02-01 Grigorios Papathomas Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Lire le théâtre De prime abord, étudier le genre théâtral sous l’angle de la lecture semble contredire l’essence même d’un art par définition tourné vers la scène. Pourtant la forme que revêt le texte dramatique aux xvie et xviie siècles témoigne de l’importance cruciale de ce mode de réception et de la valeur intrinsèque qui lui est accordée. La présence d’un riche appareil paratextuel, mais aussi les nombreux plaidoyers qu’entonnent dramaturges et théoriciens pour défendre les vertus de la lecture, considérée ou non dans ses rapports avec une représentation possible ou réelle, confère une pleine légitimité au geste lectorial. À partir de l’étude de témoignages, de commentaires ou de la manière même dont la pièce imprimée s’offre au regard du lecteur, les contributions ici réunies analysent donc les modalités ainsi que les enjeux de la lecture du théâtre telle qu’elle se pratiquait et se concevait à l’échelle d’un cabinet, d’une salle de classe ou d’un salon mondain.

]]>
https://books.openedition.org/pus/37626 2024-01-23 Sandrine Berrégard Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Du noir dont procèdent les figures Qu’il s’agisse du noir en tant que couleur, matériau, support ou geste technique, cet ouvrage s’attache à explorer les utilisations et les enjeux esthétiques du noir au cinéma. De ce point de vue, l’ouvrage entend renouveler des approches du cinéma exclusivement construites autour de la couleur, faisant du noir non seulement l’attribut d’objets filmés, mais aussi un milieu ou bien une conduite créatrice. S’interroger sur la manière dont on « fait le noir » au cinéma invite à embrasser une large étendue d’objets filmiques, courant du film de fiction au film expérimental, et du film en prises de vue réelles au film d’animation. L’ouvrage réunit des chercheurs inscrits dans les domaines de l’histoire et de l’esthétique du cinéma, des arts plastiques et de la théorie de l’art.

]]>
https://books.openedition.org/pus/36728 2023-12-12 Patrick Barrès et Sophie Lécole Solnychkine Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Jacob Burckhardt historien de l’art Avec La civilisation de la Renaissance en Italie, Jacob Burckhardt (1818-1897) n’est pas seulement l’auteur d’un ouvrage qui a fait date, mais il a aussi contribué de manière décisive à faire de l’histoire de l’art une discipline indépendante, fondée sur des critères scientifiques.
« Nous ressentons l’art comme un phénomène historique de première importance et comme une puissance hautement active dans notre vie. » Sans jamais négliger l’importance de l’expérience sensible du spectateur, qu’il considérait comme un élément premier et déterminant pour appréhender la signification des œuvres, Burckhardt documentait chaque œuvre vue dans les collections d’art des musées européens, en s’intéressant au contexte précis dans lequel elle était née. Explorateur infatigable, il concevait l’histoire comme une enquête visant à éclairer tous les aspects de l’œuvre d’art.

]]>
https://books.openedition.org/pus/35528 2023-12-08 Wilhelm Schlink Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Henri Focillon en son temps Henri Focillon (1881-1943) est l’un des plus grands historiens de l’art français. Bien que son œuvre et son engagement politique aient marqué l’histoire culturelle du xxe siècle, aucune monographie ne lui avait jusqu’ici été consacrée. En replaçant sa vie et son œuvre dans le contexte intellectuel de l’entre-deux-guerres, le présent ouvrage vient combler une lacune importante de l’historiographie française. S’appuyant sur de nouvelles sources documentaires, largement méconnues et pour partie inédites, Annamaria Ducci propose une relecture critique de l’ensemble des écrits de Focillon. Son ouvrage le plus célèbre, Vie des formes (1934), tout comme ses travaux sur l’art du Moyen Âge occidental, sur la gravure et la peinture moderne, ou encore sur le bouddhisme et l’art japonais, permettent de mesurer l’étendue des renvois culturels impliquant aussi bien le formalisme viennois, la science de l’art allemande, ou encore la critique d’art parisienne « fin de siècle », pour finalement aboutir à cette « phénoménologie de l’art » qui caractérise en propre la démarche d’Henri Focillon. Professeur d'histoire de l'art à l'Accademia di Belle Arti de Carrare, Annamaria Ducci est actuellement une des meilleures spécialistes de l’œuvre de Focillon, à qui elle a consacré de nombreuses études. Depuis 2002, elle collabore régulièrement avec l’Institut national d’histoire de l’art (INHA). Elle a également traduit et dirigé l’édition italienne de l’Éloge de la main (Elogio della mano, Castelvecchi, 2014).

]]>
https://books.openedition.org/pus/35618 2023-12-08 Annamaria Ducci et Sara Longo Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Faire l'histoire de l'art en france (1890-1950) Écrit par un collectif international et pluridisciplinaire d’auteurs, l’ouvrage reconstitue les évolutions de l’histoire de l’art à l’époque de sa professionnalisation en France, entre la fin du xixe siècle et la première moitié du xxe. Il livre l’aperçu d’une discipline en pleine mutation, pratiquée dans des lieux très divers, visant des publics différents, explorant des approches nouvelles ou adaptant des méthodes éprouvées. Il propose une histoire à la fois intellectuelle et matérielle des méthodes et des pratiques en histoire de l’art.

]]>
https://books.openedition.org/pus/35837 2023-12-08 Neil McWilliam et Michela Passini Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
La sculpture allemande du <span style="font-variant:small-caps">xi</span><sup>e</sup> au <span style="font-variant:small-caps">xiii</span><sup>e</sup> siècle Publié en 1924, La sculpture allemande du xie au xiiie siècle d’Erwin Panofsky appartient à un genre qui connaît alors un grand succès : abondamment illustré de grandes planches, l’ouvrage est destiné à un public cultivé, certes, mais pas nécessairement savant. Le texte doit éclairer le lecteur et décrire avec suffisamment de précision les œuvres reproduites afin de leur assigner une localisation dans le temps et l’espace. Débordant quelque peu ce cahier des charges éditorial, Panofsky se livre ici à une analyse formelle très fine, qui n’accorde pas une place centrale aux questions iconographiques et iconologiques soulevées par les œuvres, contrairement à ce qu’il fera dans la seconde partie de sa carrière, après son exil aux États-Unis (1933). La sculpture allemande dont nous présentons ici la première traduction française révèle donc le Panofsky d’avant Panofsky. Une présentation de Christian Freigang met l’œuvre en perspective et la replace dans le contexte historique, intellectuel et philosophique où a évolué Panofsky durant la première partie de sa carrière.

]]>
https://books.openedition.org/pus/36633 2023-12-08 Erwin Panofsky, Roland Recht, Pierre Rusch et Aude Virey-Wallon Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Les origines du style monumental au Moyen Âge En 1894 paraît à Strasbourg, en langue allemande, un ouvrage de Wilhelm Vöge (1868-1952) consacré aux origines du gothique français : Die Anfänge des monumentales Stiles im Mittelalter. Il est aussitôt salué, en France comme en Allemagne, comme la première étude des grands ensembles sculptés du xiie siècle dans le Nord et dans le Midi de la France. Les analyses que livre l’auteur, dans une écriture remarquable par son inventivité et son style, l’amènent à considérer le portail royal de Chartres ou les sculptures de Saint-Denis comme les premières manifestations de l’art gothique. Un art qui détache de l’esthétique romane la figure humaine et l’inscrit dans une totalité où sculpture et architecture se complètent pour donner naissance à ce que Vöge nomme le « style monumental ». En étudiant ces œuvres, il pense s’approcher au plus près de l’acte créateur et pénétrer dans les ateliers des sculpteurs.
Le plus célèbre des élèves de Vöge, Erwin Panofsky, considérait ce chef-d’œuvre historiographique comme intraduisible. Conformément au principe de la collection, le texte original est précédé d’une mise en perspective et d’une contextualisation dues à Roland Recht.

]]>
https://books.openedition.org/pus/36938 2023-12-08 Jean Torrent, Roland Recht et Wilhelm Vöge Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Voir l’Espace L'aventure spatiale est saisie, dans ce livre, comme une exploration visuelle. On y découvre l'abondante production d’images qui, entre 1840 et 1969, a accompagné cette grande mythologie de l’époque contemporaine. De la première photographie de la Lune réalisée par J. W. Draper à celle prise depuis le sol de notre satellite par la mission Apollo 11, on suit la manière dont les images ont été absorbées par la culture collective, ainsi que l’émergence de l’art spatial et des liens inextricables qu’il tisse entre science et style. Elsa De Smet tente de déterminer quels paradigmes esthétiques ont dominé les illustrations de vulgarisation scientifique dans un contexte sociologique, politique, industriel et culturel tourné vers le progrès scientifique et la conquête des nouvelles frontières de l’Espace.

]]>
https://books.openedition.org/pus/34577 2023-12-01 Elsa De Smet Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Déjouer la guerre ? Alors que la guerre de position figeait les fronts, les combattants s'adonnèrent à une intense activité artistique destinée à tromper l'attente et le cafard. À l'aide d'un outillage de fortune et de matériaux issus de la guerre industrielle – l’aluminium des fusées, le laiton des douilles d’obus de tous calibres, les éclats de projectiles… –, ils conçurent avec ingéniosité des bijoux et des bibelots. Leurs formes, leurs motifs et leurs inscriptions, le souci décoratif dont ils étaient investis – à la flexion d’un naturalisme naïf, d’une recherche d’expressivité et de l’Art nouveau désormais acculturé – trouvaient leurs sources dans une perpétuation de l’art populaire et dans l’expérience brutale de la guerre moderne.Très en vogue sur le front où elle contribua à structurer relations et sociabilités, et à l’arrière où ses amateurs étaient nombreux, cette pratique cristallisa des valeurs sociales, des enjeux artistiques et des projections psychanalytiques que cet ouvrage interroge. Ce qu’on qualifie sans doute trop rapidement de bricolage ou d’artisanat a constitué une culture matérielle et visuelle, qui a été l’objet d’une patrimonialisation et qui irrigue encore l’art contemporain et actuel.

]]>
https://books.openedition.org/pus/34746 2023-12-01 Bertrand Tillier Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
La plaque photographique D'abord utilisée à l'aide de la lanterne magique pour le divertissement, la plaque photographique s’est imposée dans le dernier quart du xixe siècle comme un outil particulièrement adapté à la production et la diffusion des savoirs. Depuis quelques années, les plaques photographiques, souvent reléguées dans des réserves, voire totalement oubliées depuis un peu plus d’un demi-siècle, sont regardées comme les témoins patrimoniaux de pratiques pédagogiques et savantes révolues.Ce volume collectif s’inscrit dans les recherches actuelles sur le patrimoine pédagogique et scientifique. Il témoigne d’une volonté de mieux connaître ces objets pour mieux les valoriser et les conserver. Il propose également d’examiner les cultures visuelles qu’ils mettent au jour, en particulier en matière de construction et de diffusion des savoirs naturalistes, historiques, archéologiques, géographiques ou ethnographiques entre la fin du xixe et le milieu du xxe siècle.

]]>
https://books.openedition.org/pus/34892 2023-12-01 Denise Borlée et Hervé Doucet Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
À l’épreuve des images De l’Exposition coloniale de 1931 aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, les photographies de l’ethnologie ont largement contribué à façonner les imaginaires de l’ailleurs et de l’altérité. Face à la modernité qu’incarnent les nouvelles pratiques photographiques, un projet visuel est né parmi les ethnologues français, autour du musée d’Ethnographie du Trocadéro puis du musée de l’Homme. Cependant, il donne rapidement lieu à un véritable emballement pour les images, collectées, publiées, exposées, où l’attrait du primitivisme et le goût du spectacle sont rarement absents. Entre regard scientifique et fascination exotique, les images posent alors en creux la question de la relation photographique, de son sens et de sa fonction critique.
Du terrain des ethnologues aux archives, des photothèques aux expositions, du laboratoire aux revues, cet ouvrage suit le destin de ces images, pour en questionner les enjeux scientifiques et pédagogiques, commerciaux et politiques. En 1975, l’anthropologue Margaret Mead regrettait que l’anthropologie fût d’abord une « discipline de mots ». On voit ici comment ce langage a été nourri et tissé par les images.

]]>
https://books.openedition.org/pus/35196 2023-12-01 Anaïs Mauuarin Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Des images pour l’animal Le dernier tiers du xixe siècle siècle américain fut celui d’une prise de conscience des dommages écologiques occasionnés par l’homme et de l’urgence de sensibiliser la population à la protection des espèces. L’American Museum of Natural History occupa un rôle central dans cette croisade pour l’animal et fut le laboratoire d’une réflexion majeure sur le pouvoir de l’image scientifique. L’instauration d’un système d’instruction visuelle destiné à l’ensemble des écoles de l’État de New York amena le Muséum à se réinventer, à repenser son rôle à travers ses collections. En analysant la mission assignée à la photographie animalière et à la taxidermie, autant de médiums usuellement négligés, cet ouvrage retrace l’histoire d’un militantisme visuel pour l’animal sauvage en milieu muséal et scolaire. Cette étude des photographes amateurs, des taxidermistes, des praticiens de muséum est également celle du rôle de l’image dans la constitution d’un mouvement national pour la conservation des espèces.

]]>
https://books.openedition.org/pus/35337 2023-12-01 Thierry Laugée Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Russia, Europe and the World in the Long Eighteenth Century This volume offers a selection of contributions to the tenth international conference of the Study Group on Eighteenth-Century Russia, held in 2018 at Strasbourg University, France, to commemorate the fiftieth anniversary of the Study Group’s founding. The papers published in this volume cover Russia’s “long eighteenth century”, from the reign of Peter I (1682-1725) to the reign of Alexander I (1801-1825). The eight main sections reflect the interdisciplinary approach of the Study Group. They focus on: the historiographical evolution of eighteenth-century Russian studies over the last fifty years; the practices of power by the Russian state; the geography of contacts and trade; the work of cultural brokers between Russia and Europe; the writing of subjectivity; gender in historical and literary context; literary practices and traditions; and the relationship between literature and power. The afterword is a retrospective of the Study Group’s history by its President, Professor Anthony G. Cross.

]]>
https://books.openedition.org/pus/36296 2023-11-28 Rodolphe Baudin, Alexeï Evstratov, Paul Keenan et Vladislav Réjoutski Presses universitaires de Strasbourg en Presses universitaires de Strasbourg
Parler en mangeant Avec pour fil conducteur la fonction accordée aux propos de table, quatorze spécialistes étudient ici l’évolution et les mutations d’un modèle issu de l’Antiquité. Ils mettent ainsi en lumière, dans une perspective historique, esthétique et culturelle, la manière dont ce modèle a pu s’incarner au fil des époques et refléter les transformations de la société.
Envisagée sur le temps long, la tradition des propos de table permet en outre de confronter l’oralité de la parole et l’oralité de la manducation, dont le lien étroit est problématisé au moins depuis Platon.
Cet ouvrage met également en évidence les métamorphoses d’un dispositif narratif et symbolique que sa stabilité au cours des siècles signale comme trait culturel majeur. Ingestion et expression apparaissent en effet comme les deux faces d’un même rituel de société, dont les formes épousent les enjeux du temps.

]]>
https://books.openedition.org/pus/34316 2023-10-17 Johann Goeken, Bertrand Marquer et Enrica Zanin Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Les langues et cultures étrangères à la faculté des lettres de l’université de Strasbourg (1838-1967) Cet ouvrage, fruit d'un important travail de documentation, retrace l'introduction progressive des langues et cultures étrangères étudiées à Strasbourg : 26 en 1967, 29 en 2023. Il en analyse la diversification dans le contexte de l'histoire de la faculté des lettres et de l'université, en faisant une large place aux témoignages de ses acteurs.

Cette histoire, binationale et mal connue, débute avec la création, en 1838, de la première chaire de littératures étrangères, suivie par la création de la première chaire d'études anglaises, par l'Allemagne, en 1872. Les évolutions, les errements parfois, des disciplines de référence – romanistique, germanistique, anglistique… – sont présentés en relation aux confrontations entre l’Allemagne et la France.

]]>
https://books.openedition.org/pus/34155 2023-09-15 Albert Hamm, Michel Deneken et Anne Bandry Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
La Réforme anglaise au féminin Cet ouvrage étudie la figure et l’engagement de trois femmes dont le rôle fut notable, sous diverses formes, dans le mouvement de la Réforme protestante en Angleterre. Pour la première fois, sont mises en parallèle les démarches de la reine Katherine Parr (c. 1512-1548), d’Anne Askew (1521-1546) et d’Elizabeth Tyrwhit (c. 1519-1578), actrice peu connue de la Réforme anglaise et proche du mouvement puritain, que cette étude croisée permet de faire découvrir au public francophone. En effet, l’auteur entrelace les destins de ces trois femmes dans le contexte confessionnel délétère du XVIe siècle anglais, leurs témoignages de foi et leur influence auprès de leurs contemporains et au-delà.

]]>
https://books.openedition.org/pus/33755 2023-09-12 Julie Vanparys-Rotondi Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Découpes du <em>chanbara</em> Chanbara : voilà un mot plein de promesses pour l’amateur de cinéma japonais que la silhouette d’un Sanjūrō fascine par l’impression de puissance calme qui s’en dégage. Et pourtant, les cinéphiles de tout âge n’attendent qu’un moment : celui où ce samouraï dégainera le sabre, et où le sang de ses adversaires éclaboussera le papier lacéré des shōji ! Entre catharsis et joie maligne, le spectateur de films de sabre japonais se réjouit de voir ainsi bousculés les intérieurs traditionnels, comme les convenances et les normes sociales. C’est toute cette gamme, complexe, de sentiments mêlés que le chanbara suscite et explore en déployant pour cela les richesses les plus subtiles d’une culture, ainsi que toutes les ressources du septième art... Réunissant des contributeurs de divers horizons, mais qui partagent une même fascination pour le film de sabre, cet ouvrage collectif porte un regard neuf, à la fois analytique et passionné, sur un cinéma lui-même exigeant et populaire.

]]>
https://books.openedition.org/pus/33450 2023-06-19 Morgan Bréhinier, Simon Daniellou et Yannick Kernec’h Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Ordering Knowledge As the world struggles to come to grips with the rise of new populisms that call into question the legitimacy of technocratic expertise, the historical understanding of the processes by which the characteristically modern modes of meaning-making came into existence has never been so important. Politically-motivated attacks on ‘science’ are difficult to counter in a climate of generalised scepticism for all forms of authority, but cultural historians have an important part to play by offering an adequate historical framing for the terms of the debate. The origins of modernity are routinely associated with the empirical attitudes of the ‘scientific revolution’ and the liberal rationalism of the Enlightenment; but this story tends to be studied either conceptually by historians of science, or politically by cultural historians. For it to make sense as the backdrop to modern debates, the political and epistemological dimensions of the emergence of modernity need to be put more firmly into contact with one another. This book attempts to do so by focusing on the theme of the emergence of disciplinarity in the seventeenth and eighteenth centuries.

]]>
https://books.openedition.org/pus/32660 2023-05-03 Jean-Jacques Chardin, Sorana Corneanu et Richard Somerset Presses universitaires de Strasbourg en Presses universitaires de Strasbourg
La <em>charī’a</em> et le droit français Alors qu’en France, comme dans d’autres pays occidentaux, la charī’a est souvent associée à des pratiques religieuses indexées à un ordre normatif perçu dans les débats publics comme irréductible à maintes dispositions du droit français, cette étude propose, à travers quelques exemples, une analyse des différentes modalités de sa réception en droit français. Celles-ci seront abordées à travers deux grands ensembles : celui couvert par le droit international privé qui, lors de conflits de lois, met en contact le droit français avec des normes issues de la charī’a, moyennant un renvoi aux droits des pays qui en sont inspirés. Mais également celui couvert par le droit interne où ces situations, dont le caractère conflictuel est souvent exacerbé par leur surexposition médiatique, sont aussi à l’origine de consensus, bien plus nombreux et moins communément relevés.

]]>
https://books.openedition.org/pus/33308 2023-04-27 Stéphane Papi Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Cocteau, l’opium aux trousses En 1928-1929, Jean Cocteau, que son addiction à l’opium conduit à un internement dans une clinique parisienne, répond à la demande d’un jeune prince roumain qui voudrait devenir écrivain. Il lui adresse une série de dix-neuf lettres, parfois ornées de dessins. Une amitié épistolaire de plus d’une année s’ensuit, interrompue dans la douleur. D’abord diplomate et spécialiste d’Europe centrale, puis assistant parlementaire, Georges Greciano (1906-1976) dut attendre la mort de Cocteau pour, au cours de l’hiver 1964, s’ouvrir sur cet épisode qui avait marqué sa jeunesse : il en fit l’objet d’un récit enrichi des précieuses lettres échangées, qu’il intitula Cocteau, l’opium aux trousses. Il s’éteignit cependant en 1976 sans avoir confié son document à un éditeur. Il fallut presque un demi-siècle, et les efforts de son fils Rodolphe, pour que cette correspondance soit enfin publiée. Augmenté de ces lettres inédites, le récit de Georges Greciano offre un document rare sur l’intimité du poète, et, plus largement, donne à voir tout un pan de l’histoire culturelle européenne au xxe siècle.

]]>
https://books.openedition.org/pus/33053 2023-04-12 Georges Greciano et Guy Ducrey Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Géographies du Germain Les Alsaciens sont-ils germains, ou celtes ? L'Alsace devrait-elle donc faire partie de l'Allemagne, ou est-elle française ? Ces questions ont été débattues aux xixe et xxe siècles, de part et d’autre du Rhin, dans des discussions où il est difficile de distinguer les arguments scientifiques de leurs enjeux politiques. De manière inattendue, l'étude de la littérature et de la civilisation nordiques a été au centre de ces débats. En effet, depuis la naissance de la philologie comparée, les pays nordiques, et en particulier l'Islande, ont souvent été décrits comme les berceaux et les conservatoires de la germanité. Le présent ouvrage retrace ces enjeux dans les travaux de chercheurs strasbourgeois qui se sont consacrés à l'étude du Nord entre les années 1840 et 1945, un siècle en l’espace duquel l’université est devenue deux fois allemande, et redevenue deux fois française.

]]>
https://books.openedition.org/pus/32135 2023-03-28 Thomas Mohnike Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Politique et sociétés au miroir de l’alimentation Se nourrir est, pour l’espèce humaine, une nécessité biologique, mais c’est aussi un acte social, qui reflète et traduit, jusque dans ses modalités les plus concrètes, un certain état des rapports qu’entretiennent les membres d’un groupe social. Comment manger et cuisiner interagissent-ils avec la construction ou l’évolution d’une société ? Comment l’alimentation participe-t-elle à la construction des normes et des pratiques sociales et politiques d’une communauté humaine ? Cet ouvrage aborde ces questions au travers d’une étude de cas. Faisant dialoguer des aires géographiques et culturelles très diverses (France, Chine, Iran, Israël, Turquie, Japon) sous l’angle des différentes approches propres aux sciences humaines (histoire, sociologie, littérature…), son but est d’apporter un éclairage original et sans parti pris sur le rapport entre alimentation et changement social. Une approche résolument pluridisciplinaire et multiaréale au service d’une question qui, par sa formulation et le traitement qui en est ici donné, entend faire ressortir l’« humain » et le « social » au fondement des sciences qui leur sont théoriquement dédiées, mais qui, par le formalisme inhérent à toute approche théorique, ont souvent du mal à les envisager dans leur singularité et leur originalité vivante.

]]>
https://books.openedition.org/pus/31930 2023-03-24 David Lemler et Thomas Boutonnet Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Le district de Königsberg en Prusse-Orientale (1815-1920) À l’heure où la guerre russo-ukrainienne entraîne un nouvel intérêt pour l’Europe de l’Est, cette monographie s’intéresse à l’ancienne province de Prusse-Orientale, via le district de Königsberg (aujourd’hui oblast de Kaliningrad), entre 1815 et 1920. L’ouvrage met en avant l’originalité du développement de cette province rurale et multiethnique. Les structures socioéconomiques et politiques y sont traditionnelles, et sédimentées depuis le temps de la Réforme, mais connaissent au xixe siècle une forte poussée de transformation, liée à la modernisation, avec le développement du secteur agricole, et en politique l’action de la social-démocratie.

]]>
https://books.openedition.org/pus/31574 2023-02-14 Florian Ferrebeuf Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg
Les théologies à l'université Cet ouvrage vise dans un premier temps à décrire quelles sont les méthodes et les approches des théologies universitaires des religions catholique, protestante, juive, musulmane et bouddhique. La description s’inscrit dans le cadre d’une réflexion plus large sur la distinction disciplinaire entre théologie et sciences religieuses — une distinction terminologique qui a une longue histoire dans les institutions publiques d’enseignement supérieur français.
Une seconde partie s’applique à la réglementation de l’enseignement de la théologie, avec une présentation des droits religieux encadrant le statut des établissements de formation théologique et le contenu de leurs enseignements.
Ces règles posées par les droits internes des religions ne sont pas sans influence sur le statut juridique de la théologie fixé par le droit étatique dans les universités publiques, ou le cas échéant dans les facultés des universités privées. L’ouvrage s’attache à mettre en relief, par comparaison avec d’autres pays nord-européens, les spécificités de la situation française.

]]>
https://books.openedition.org/pus/30309 2022-03-23 Francis Messner Presses universitaires de Strasbourg fr Presses universitaires de Strasbourg