Version classiqueVersion mobile

L’affiliation religieuse en Europe

 | 
Francis Messner

Deuxième partie. Approches juridiques

Le droit de l’affiliation religieuse en Italie

Marco Ventura

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le droit de l’affiliation religieuse en Italie, autrefois dominé par la discrimination des sujets non-catholiques, a évolué sous la Constitution républicaine de 1948 vers un régime d’égalité et de non-discrimination. Deux facteurs dynamiques ont influencé ce parcours : 1) un facteur juridique : la réalisation de la laïcité constitutionnelle et de la liberté de religion dans le cadre de l’intégration européenne ; 2) un facteur social : la transformation du paysage socio-culturel et religieux d’une Italie désormais sécularisée et multi-religieuse. Au croisement des deux facteurs s’inscrit le changement du catholicisme dans sa physionomie sociale et dans son statut juridique. Cette contribution ne s’attache pas à une reconstruction historique de la question1. Elle se limite plutôt à tracer les grandes lignes du droit de l’affiliation religieuse tel qu’il se présente trente ans après l’accord de Villa Madama entre l’Italie et le Saint-Siège du 18 février 1984 qui a réformé le concordat ...

Auteur

Professeur à l'Université de Sienne

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search