Version classiqueVersion mobile

L’École de pensée juive de Paris

 | 
David Banon

Chapitre VII. Le passage du témoin ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parmi la deuxième génération, il convient de rappeler d’une part les noms d’Alain Finkielkraut, de Bernard-Henri Lévy et de Benny Lévy (1945-2003), arpenteurs de la ligne de partage. Et de l’autre, les passeurs ou relayeurs : Charles Mopsik (1956-2003), Shmuel Trigano, Raphaël Draï (1942-2015), Catherine Chalier, Betty Rojtman316, David Brezis317, Marc-Alain Ouaknin, Eric Smilevitch, sans oublier Gérard Bensussan, Joëlle Hansel, Shmuel Wygoda et Georges-Elia Sarfati.

Les trois premiers bénéficieront d’une présentation assez substantielle, car ils ont été éveillés au judaïsme par la lecture de l’œuvre de Levinas. Et même si leur réflexion s’est engagée dans des domaines qui semblent loin du judaïsme, il reste que l’esprit des penseurs de l’École de Paris y préside d’une certaine manière. Les autres ont été répartis en deux ensembles : ceux qui ont tenté d’assurer le passage du témoin à la génération suivante tels Raphaël Draï et Shmuel Trigano et les traducteurs des textes fondateurs ...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search