Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Vladimir Nabokov et la France

 | 
Yannicke Chupin
, 
Agnès Edel-Roy
, 
Monica Manolescu
, 
et al.

III. Langue française et modèles culturels français

Les xénismes français dans Look at the Harlequins ! : « ces clichés français sont-ils symptomatiques » ?

Julie Loison-Charles

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

“[T]his poly-linguistic matrix is the determining fact of Nabokov’s life and art.”
George Steiner (123)

George Steiner reconnaissait en 1972 que le multilinguisme de Nabokov était central à son œuvre, sans malheureusement aller plus loin. Or, le surgissement des langues étrangères dans le texte anglais est au cœur de l’écriture et joue un rôle essentiel, puisqu’il révèle quelque chose de l’esthétique nabokovienne et n’est pas qu’une conséquence de l’éducation polyglotte de Nabokov. Dans cet article, je porterai mon attention uniquement sur les xénismes, à savoir les mots ressentis comme étrangers et présentés comme tels1, notamment par le biais des italiques ; je m’intéresserai plus particulièrement aux xénismes français et à leurs modalités d’utilisation dans Look at the Harlequins !

Rappelons brièvement la diégèse du dernier roman de Nabokov : le narrateur russo-américain Vadim Vadimovitch écrit son autobiographie, où le récit de ses relations amoureuses s’entrelace à celui de sa lut...

Auteur

Agrégée d’anglais, maître de Conférences à l’Université de Lille. Sa thèse, intitulée Les Mots Étrangers de Vladimir Nabokov et effectuée sous la direction du Professeur Emily Eells, portait sur le multilinguisme de Nabokov dans son œuvre américaine ; c’est sur ce sujet que porte sa monographie Vladimir Nabokov ou l’écriture du multilinguisme, parue aux Presses universitaires de Paris Ouest. Elle est également l’auteur d’articles sur l’hétéroglossie nabokovienne et sur la traduction et l’auto-traduction en russe et en français de ses calembours et alternances codiques.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540