Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Souvenirs d’une jeunesse hors normes

 | 
Magda Trocmé

Deuxième partie. Du remariage de mon père à mon départ pour les États-Unis

III. Florence et la maison paternelle

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Aix-les-Bains, 26 septembre 1975

Un jour, je ne sais pas plus lequel, j’ai appris que « c’était fait ». « La chose » avait eu lieu le 1er décembre 1910 dans une église catholique, la petite église de Saint-Joseph dans la Via Santa Caterina, à deux pas du Viale Margherita où je suis née. C’était aussi tout près de l’église russe75 où mon père et ma mère s’étaient mariés, où quatre témoins avaient tenu la couronne d’argent au-dessus de leurs têtes.

C’est du 42 Viale Margherita que ma mère était sortie en toilette de mariée, au bras du vieux prince Micha Wolkonsky, et elle y était retournée à la sortie de l’église russe, au bras d’Oscar Grilli. « On dirait un couple impérial », avait dit quelqu’un d’un ton admiratif, quelqu’un qui devait encore se servir des formules chères à ceux qui admiraient les Tzars.

Il y avait aussi eu un culte à l’église vaudoise de Via Manzoni, et ensuite une voiture à chevaux avait emmené le couple à Casalta, propriété Grilli, à 30 kilomètres de Florence dans le...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540