Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Annexe

Le dépôt de l’Académie Goncourt aux Archives municipales de Nancy

Daniel Peter

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

À mon arrivée en 2005, le service des Archives municipales était en piteux état (le bâtiment non conforme aux normes ; les neuf kilomètres d’archives n’étaient pour ainsi dire pas classés). En 2014, soit neuf ans plus tard, l’ensemble s’était réduit à six kilomètres et demi d’archives, 55 % des fonds et séries étaient classés aux normes. Le projet de nouveau bâtiment était malheureusement resté au stade des intentions… Le service compte quatorze agents au total, mais plutôt une dizaine dans la réalité. Les archives privées n’avaient guère de statut ; on se contentait d’amasser tout et n’importe quoi. D’abord entreposé à la bibliothèque de l’Arsenal (Paris) où il sombrait dans l’oubli, le fonds de l’Académie Goncourt a été transféré aux Archives municipales de Nancy en juillet 1988 à la demande d’Hervé Bazin, qui présidait à l’époque l’illustre institution. Une démarche logique, puisque Edmond Huot de Goncourt, promoteur du futur prix portant son nom, est né dans la cité ducale.

Le fo...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540