Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Histoire morale, histoire sociale

Car la loi n’est pas le sang

Le nom, la terre, la guerre dans Renée Mauperin

Véronique Cnockaert

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans l’univers des Goncourt, derrière la révélation d’anecdotes, le récit de faits divers ou les remarques esthétiques, un lecteur attentif entend le « bruit des choses vivantes1 », mais aussi le bourdonnement de la grande histoire. Car la petite, sous leur plume, se révèle chargée constamment du poids des événements, ceux, menus, croqués sur le vif, mais aussi ceux, plus larges, d’une époque. On sait, comme en ont fait la démonstration Jean-Louis Cabanès et Pierre-Jean Dufief, que dans leur Journal notamment, mais pas seulement, les Goncourt domestiquent l’art du circonstanciel et que les nombreuses réflexions, pensées et souvenirs glanés par-ci par-là au fil des jours finissent invariablement par former l’histoire d’une société. C’est que chez les Goncourt tout semble obéir à un principe organisateur qui condense le tout dans la partie ; et les traits d’esprit, les formules concises saisissent à la fois la défaillance morale et le masque sous lequel celle-ci se dissimule. Robert K...

Auteur

Université du Québec à Montréal

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540