Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Les Goncourt historiens des lettres et des beaux-arts

Les Goncourt historiens du temps à l’heure de la modernité littéraire (1856-1861)

Sébastien Roldan

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jean-Pierre Richard relevait dans Littérature et sensation « le scrupule de l’immédiat1 » des frères Goncourt. Il soulignait que leur désir naturaliste de « fixer le sous-jacent, le perpétuel au-delà des apparences » dans l’espoir de « saisir la vie profonde2 » a pour corollaire la pétrification du vivant ainsi statufié. Jacques Dubois, faisant d’eux des Romanciers français de l’Instantané, a insisté sur leur pratique acharnée du raccourci, de l’ellipse, du fragment, de l’ébauche, de l’esquisse, toutes formes de l’incomplet ou de l’inachevé qui font entrer le style d’Edmond et Jules dans les ruptures, les bifurcations… dans la discontinuité. La prose des deux frères serait conduite vers une « lacune dans la représentation temporelle3 ». Leur écriture relève d’une ambition paradoxale : « Il faudrait susciter une forme capable de cristalliser le fugace sans que soient altérés les effets poétiques de l’impromptu et de l’instantané4 », note Jean-Louis Cabanès. Ainsi observe-t-on chez le...

Auteur

Université de Strasbourg

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540