Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Les Goncourt historiens des lettres et des beaux-arts

Écrire l’orientalisme avec les Goncourt

Christine Peltre

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Même s’ils n’apparaissent guère dans les écrits d’aujourd’hui qui revisitent l’orientalisme1, les Goncourt ont été les témoins des événements, des transformations, des positions qui ont défini ce mouvement. Plus connus par leurs collections et leurs écrits, pour leur engagement dans le japonisme ils ont été aussi confrontés à l’actualité d’un Orient moins lointain, par le voyage, le mouvement des idées et du goût. Sans prétendre ici embrasser ce sujet, plus vaste qu’on ne l’a cru, dans toute son ampleur, nous souhaiterions souligner quelques aspects de l’œuvre des Goncourt qui reflètent leurs voix dans ce chapitre de l’histoire du xixe siècle. En tant que diaristes, critiques d’art, romanciers, familiers de figures plus visibles dans ce domaine, tels Flaubert ou Gautier, ils apportent sur plusieurs fronts leur concours à notre connaissance des représentations de l’Orient.

Postérités romantiques

Le voyage en Algérie de 1849 s’impose tout d’abord comme une expérience décisive, plongeant...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540