Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Matériaux et méthodes d'une histoire renouvelée

La femme au xviiie siècle, un terrain d’enquête pionnier ?

Nicolas Bourguinat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dans cet article, il ne s’agira pas de la place ou des ombres de l’Histoire dans l’œuvre romanesque des Goncourt mais de l’œuvre proprement historique des deux frères : il s’agira d’abord de réfléchir aux raisons pour lesquelles les Goncourt ont choisi, dans les années 1850, de se faire une « spécialité » de la société du xviiie siècle, et particulièrement de la question des femmes, ou de « la » femme. Pourquoi en effet constituer ou isoler un tel objet ?

Pour la période choisie, sans doute, il n’y a guère d’hésitation : le fait que la fin du xviiie siècle ait coïncidé avec un moment de complet bouleversement politique (celui de la Révolution) a incité tous les observateurs à voir le siècle comme une période close sur elle-même, comme une entité. La nécessité d’en faire le bilan, ainsi que l’avait montré Roland Mortier, était déjà inscrite dans le concours d’éloquence organisé par l’Institut en 1804, avec son « Tableau littéraire de la France au xviiie siècle »1 … Les Goncourt sont d...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540