Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les Goncourt historiens

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Nicolas Bourguinat

Préface

Éléonore Reverzy

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

« L’histoire est un roman qui a été ; le roman est de l’histoire, qui aurait pu être1 ». La célèbre maxime des Goncourt, qui paraît aujourd’hui de ces formules idéales pour manuels de dissertation, est la reformulation de la distinction opérée par Aristote dans sa Poétique entre la poésie et l’histoire, à la suite d’Hérodote : « Car la différence entre le chroniqueur et le poète ne vient pas de ce que l’un s’exprime en vers et l’autre en prose (on pourrait mettre en vers l’œuvre d’Hérodote, ce ne serait pas moins une chronique en vers qu’en prose) ; mais la différence est que l’un dit ce qui a eu lieu, l’autre ce qui pourrait avoir lieu ; c’est pour cette raison que la poésie est plus philosophique et plus noble que la chronique : la poésie traite plutôt du général, la chronique du particulier » (Poétique, 51 b 4-51 b 7). On sait l’importance de cette relation du particulier et du général, dès lors qu’on aborde l’histoire et la manière dont elle s’écrit. Elle résonne particulièremen...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2017

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540