Version classiqueVersion mobile

L'empire de la presse

 | 
Laure Demougin

Conclusion. Replacer le journal colonial dans la bibliothèque

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La presse coloniale a nourri des représentations, personnages, styles et imaginaires contre lesquels s’écrivent les œuvres actuelles : sans que l’écriture postcoloniale soit pensée explicitement ainsi, l’on remarque pourtant que bien des éléments définitoires de notre corpus sont repris dans les écritures postcoloniales, mais à l’inverse – il n’est que de penser aux métamorphoses que connaît un personnage comme celui de la Créole. À supposer qu’il y ait bien une poétique commune aux romans postcoloniaux, « [a]u-delà de l’esthétique retenue, le roman postcolonial se propose à la fois de contester l’ordre établi grâce à une prose dialogique, de construire une vision totalisante du monde – d’un monde donné – et de souder une communauté pour créer un corps social et une entité politique1 ». Ces quelques lignes entrent en écho avec les problématiques de la presse coloniale : prose dialogique – liée au support médiatique dans le cas de la presse coloniale –, vision totalisante du monde – ...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2021

Licence OpenEdition Books

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search