Version classiqueVersion mobile

Philippe Jaccottet : poésie et altérité

 | 
Michèle Finck
, 
Patrick Werly

II. Paysages et lieux, accès à une altérité

Jaccottet : la poésie comme exigence éthique

Mathieu Hilfiger

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Écrire de la poésie, n’était-ce pas une transaction secrète, une voix répondant à une autre voix ?
Philippe Jaccottet1

Le poème est seul. Il est seul et en chemin. Celui qui l’écrit lui est simplement donné pour la route.
Mais par là même, ne voit-on pas que le poème, déjà ici, se tient dans la rencontre – dans le secret de la rencontre ?
Le poème veut aller vers un Autre, il a besoin de cet Autre, il en a besoin en face de lui. Il le recherche, il se promet à lui.
Chaque chose, chaque être humain est, pour le poème qui a mis le cap sur l’Autre, une figure de cet Autre.

Paul Celan2

Autrement

Doit-on scruter l’œuvre de Philippe Jaccottet pour y desceller les traces d’autrui ? Une enquête naturaliste, ou pire, une sorte de traque, est-elle suggérée par la réputation de rareté d’autrui dans sa poésie ? Nous y trouverions des figures d’artistes, par exemple peintre, musicien, ou bien sûr poète, « compagnon de route » croisé sur son chemin, dont la parole se transmet dans une sorte de « course d...

Auteur

Université de Strasbourg

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search