Version classiqueVersion mobile

Philippe Jaccottet : poésie et altérité

 | 
Michèle Finck
, 
Patrick Werly

I. Approches de l’altérité

L’ombre nomade de l’autre

Richard Stamelman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Parler l’autre / Parler l’ombre

Philippe Jaccottet ne cesse d’être sensible à l’apparition de ce qu’il nomme « autre chose », synonyme de tout ce qui est insaisissable, de tout ce qui est ombre et obscurité, de tout ce qui est passage, et de tout ce qui reste mystérieux et indéchiffrable et fondamentalement différent, sinon inconnu, dans le monde, le paysage et l’existence. L’autre (que cela soit l’autre monde, l’autre espace, l’autre chose ou l’autre parole) s’identifie à des expériences, des perceptions et des rencontres d’autant plus bouleversantes qu’elles sont ordinaires et universellement partagées. Éprouver la réalité, qu’elle soit quotidienne ou épiphanique, puis la saisir dans un poème par une approche directe et frontale ne pourrait réussir, selon Jaccottet. Du seul fait que sa nature indéchiffrable défait toute explication, l’énigme du réel demeurera inéluctablement autre. Cette « énigme ne pouvait être abordée de front »1, souligne Jaccottet, parce qu’« il fallait bien au...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search