Version classiqueVersion mobile

Les voyages forment la jeunesse

Commentaire

La mobilité étudiante au féminin

Antonin Durand

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le voyage féminin et ses mutations aux xixe et xxe siècles ont fait l’objet d’un intérêt renouvelé au cours des dernières années. Tandis que l’historiographie du voyage s’enrichissait de sa rencontre avec l’histoire culturelle1, l’introduction d’un prisme de genre dans l’analyse des voyages et de leur récit permettait d’interroger le caractère émancipateur en même temps que les règles tacites du « voyage au féminin2 ». Dans ce paysage en plein renouvellement, ce sont le plus souvent les récits de voyage publiés et les correspondances qui ont été au centre de l’intérêt des chercheurs3, l’accent étant le plus souvent mis sur les voyages d’agrément ou sur les femmes accompagnant le déplacement de leur mari. Les rapports plus académiques des étudiantes, chercheuses et enseignantes n’ont cependant pas été ignorés et la question de leur usage pour écrire une histoire des voyageuses savantes a parfois été abordée. Dans un travail pionnier, Loukia Efthymiou s’était appuyée sur des rapports ...

Auteur

Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé et docteur en histoire contemporaine. Il est actuellement coordinateur scientifique du département « Global » de l’institut Convergences Migrations, membre associé de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC) et chargé d’enseignement au département d’histoire de l’École normale supérieure (ENS). Ses travaux portent sur l’histoire des élites scientifiques italiennes et françaises et sur leur mobilité transnationale. Il est l’auteur de La quadrature du cercle. Les mathématiciens italiens et la vie parlementaire (1848-1913) (Paris, ENS, 2018).

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search