Version classiqueVersion mobile

Les voyages forment la jeunesse

Texte. Rapports de séjours des boursières scientifiques

Fernande Coupin, séjour en anatomie et zoologie aux universités de Francfort, Bâle et Zurich, 1929-1930

Fernande Coupin

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Fernande Coupin est née le 5 juin 1892 à Paris. Son père, Henri Coupin (1868-1937), est lui-même zoologue. Elle fait des études au lycée Fénelon puis à la faculté des sciences de Paris, mais elle interrompt sa formation pour se consacrer à l’effort de guerre, comme infirmière bénévole au Val-de-Grâce puis comme secrétaire de l’Association pour l’enrôlement volontaire des femmes au service de la patrie. Elle entre ensuite au Muséum d’histoire naturelle en 1921 avec une bourse de doctorat et soutient sa thèse en 1924 sur « les formations choroïdiennes des poissons ». Lauréate de nombreux prix de l’institut et de la Société d’anthropologie de Paris, elle est l’auteure de vingt-trois notes et mémoires1. Inscrite sur la liste d’aptitude à l’enseignement supérieur en 1926, elle n’est encore qu’assistante au Muséum lorsqu’elle postule, en 1929, pour une bourse David-Weill. Ce début de carrière prometteur est brutalement interrompu par son décès survenu quelques semaines après son retour de...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search