Version classiqueVersion mobile

Les voyages forment la jeunesse

Texte. Rapports de séjours des boursières scientifiques

Alice Lapotaire, séjour en physique à l’université de Cambridge, 1910-1911

Alice Lapotaire

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Alice Lapotaire est née le 9 décembre 1884 à Paris. Fille d’un officier de marine, elle suit son père de port en port, et sa scolarité s’effectue entre Toulon, Brest, Alger et enfin Paris où elle fréquente successivement les lycées Racine et Victor-Hugo. Entrée à l’École normale supérieure de jeunes filles de Sèvres en 1905, elle en sort agrégée de sciences physiques et naturelles en 1908, classée au deuxième rang. Elle est alors nommée professeure de sciences au collège de jeunes filles de Boulogne-sur-Mer, et c’est de là qu’elle adresse sa candidature à la première salve de bourses David-Weill. Il ne s’agit pas de sa première expérience de la mobilité internationale puisque son dossier mentionne également un séjour d’un an dans la banlieue de Londres effectué en 1903-1904 dans une famille anglaise. De retour en France, Alice Lapotaire obtient une nouvelle bourse de voyage, cette fois auprès de la fondation « Autour du monde » d’Albert Kahn, qui lui permet de partir pour les États-...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search