Version classiqueVersion mobile

« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es »

 | 
Bertrand Marquer

Géopolitiques culinaires

Cuisine et dépendance. La « castronomie » pendant et après la guerre froide

Magali Kabous Duretz

Résumé

Cette contribution explore les imbrications entre l’alimentation cubaine du quotidien et les événements historiques. Comment les profonds retournements historiques sont-ils répercutés dans les assiettes ? La colonisation, les ruptures et alliances géopolitiques, les restrictions alimentaires occasionnées par l’embargo états-unien, ont teinté le quotidien alimentaire d’idéologie politique. Les documentaires, fictions et programmes télévisés cubains rendent compte d’une présence obsessionnelle de la thématique culinaire, liée en partie à la pénurie et révélatrice d’une forte charge identitaire. Cette ébauche de « gastro-histoire » cubaine porte principalement sur la guerre froide et la « Période spéciale en temps de paix », sur l’imaginaire lié à la nourriture et sur l’invention d’une cuisine de résistance et de survie.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant d’entrer dans des considérations gastronomiques, et afin de mieux appréhender les successives relations de dépendance de Cuba, nous allons rappeler à grands traits quelques jalons historiques. La population indigène de l’île a été très rapidement détruite au contact des conquistadores. Ainsi, en l’absence de population autochtone, les colons espagnols ont fait venir des esclaves de plusieurs pays d’Afrique dès la première moitié du xvie siècle. Ce peuplement blanc et noir, couplé aux produits caribéens, a eu un impact direct sur les habitudes culinaires et sur la représentation de la nation en formation. Le pays a acquis son indépendance en 1898 et a alors été soumis à la forte influence néo-colonialiste, politique et culturelle, du voisin états-unien avec qui il entretient une relation tendue depuis le xixe siècle. Après la victoire de la révolution menée par Fidel Castro, le 1er janvier 1959, Cuba et les États-Unis ont rapidement rompu leurs relations diplomatiques dès le dé...

Auteur

Université Lumière-Lyon 2, UR LCE.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search