Version classiqueVersion mobile

« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es »

 | 
Bertrand Marquer

Choix alimentaires et fables auctoriales

Le pain et la raison : évolution de la métaphore nutritionnelle dans l’œuvre d’Edward Bond

Agathe Torti Alcayaga

Résumé

Cette contribution met en évidence le caractère central du motif nutritionnel dans l’œuvre de l’auteur dramatique britannique Edward Bond (né en 1934). Auteur majeur du xxe siècle, Edward Bond développe depuis plus de cinquante ans une œuvre profondément engagée dans la critique de notre culture de consommation/agression. Cette œuvre, dont la forme, soutenue par un corpus théorique important, a largement évolué au fil des années, se trouve informée dès l’origine par le motif nutritionnel, que celui-ci soit pris dans une acception symbolique servant à Bond d’outil conceptuel pour analyser le monde, ou dans une acception parabolique plus ouverte, instaurant auprès du public un rapport actif avec les pièces. Dans la phase la plus récente de son œuvre, il semble bien que ce soit l’événement théâtral lui-même qui constitue une forme de nourriture particulière pour l’esprit du spectateur, amenant (peut-être) ce dernier à (re)définir son humanité et son positionnement politique afin qu’un jour « notre pain ait le goût de la raison » (Bond, Autobiography of a dead man).

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Force est de constater la relative absence du thème nutritionnel dans les études portant sur le théâtre contemporain de langue anglaise1. Cette absence paraît d’autant plus étonnante que ce thème s’avère assez central, tout du moins outre-Manche, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Peut-être qu’après ces années de famine, se nourrir est-il finalement devenu un acte si quotidien qu’il en devient invisible ? Quoiqu’il en soit, si peu de pièces britanniques contemporaines traitent frontalement du thème de la nutrition, celui-ci est bien présent en filigrane dans la plupart des œuvres majeures. En effet, peut-être parce qu’il est l’art de la parole publique et que la tradition orale a si longtemps prévalu en Grande-Bretagne, le théâtre a toujours constitué une chambre d’écho privilégiée du débat de société. C’est spontanément que la scène britannique s’empare des questions philosophiques ou idéologiques qui sous-tendent les conditions du vivre ensemble. Si elle n’est pas dépour...

Auteur

Université Sorbonne Paris Nord – Paris 13, Sorbonne Paris Cité, PLÉIADE UR 7338, RADAC.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search