Version classiqueVersion mobile

« Dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es »

 | 
Bertrand Marquer

Introduction

Bertrand Marquer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’aphorisme qui donne son titre à cet ouvrage est sans doute la formule la plus célèbre de Brillat-Savarin qui, dans sa Physiologie du goût (1825), ambitionnait de proposer une réflexion sur l’alimentation à la fois pratique, esthétique, philosophique, et sociopolitique. Sous une forme mi-comique, mi-sérieuse, typique du ton adopté dans les physiologies littéraires du xixe siècle, Brillat-Savarin faisait de l’alimentation un marqueur identitaire – que l’alimentation conditionne l’identité, ou que l’identité conditionne l’alimentation.

Très tôt repris dans le discours gastronomique du xixe siècle, puis passé dans le langage courant, cet aphorisme illustre parfaitement l’ambiguïté de ces « fictions alimentaires » qui relèvent à la fois de la croyance, de la vérité proverbiale ou de la conjecture populaire, et du savoir institué, d’une vérité physiologique et sociologique dans laquelle l’inné et l’acquis s’imbriquent étroitement. Une ambiguïté ou une « tension » qu’incarne la Physiologi...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search