Version classiqueVersion mobile

Mémoires de l’événement

 | 
Corinne Grenouillet
, 
Anthony Mangeon

Un livre, un/des événement(s)

Fixer la trace ? L’événement « 1830 » dans Le Rouge et le Noir

Xavier Bourdenet

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Après la Révolution de 1789-1799 et la Restauration de 1815, la révolution de Juillet 1830 fait figure de troisième naissance du « xixe siècle ». C’est le sens que l’on peut donner au double sous-titre du Rouge et le Noir : « Chronique du xixe siècle »/« Chronique de 18301 », 1830 réalisant enfin le xixe siècle, comme s’il y avait désormais identité parfaite de l’un à l’autre. L’événement, moins travaillé par l’historiographie tant ancienne que moderne que les deux césures précédentes, a pourtant été vécu par les contemporains comme ce qui devait clore la Révolution (ouverte en 1789) et consacrer définitivement l’entrée du siècle dans une forme de modernité. Celle-là même dont le roman stendhalien entend être la « chronique ». Car 1830 est une charnière dans la carrière du Stendhal romancier. Après un premier essai inabouti en 1827 (Armance), c’est en 1830, avec Le Rouge et le Noir, son premier « billet gagnant2 », que Stendhal met définitivement au point sa formule du roman-chroniq...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2020

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search