Version classiqueVersion mobile

Soldats d’entre-deux

 | 
Ségolène Plyer
, 
Raphaël Georges
, 
Jean-Noël Grandhomme

Conclusion

Ségolène Plyer

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Ces actes de colloque se proposaient de faire mieux connaître des groupes culturels et linguistiques européens peu familiers au public français ; l’objectif de ce volume était encore d’apprendre si les membres des nationalités combattant dans les armées des Empires centraux firent une expérience spécifique de la Grande Guerre, en analysant les loyautés dont témoignent leurs ego-documents.

Des trois positions occupées par les minorités pendant la guerre selon Panikos Panayi (celles des persécutés, des communautés intégrées ou des groupes exploités1), les entités dont il est question ici appartiennent toutes, même avec des nuances, au second type, celui des communautés intégrées2. C’était donc la citoyenneté (au sens de l’appartenance citoyenne à un État, appelée « nationalité » en français) qui a déterminé réellement le statut de ces soldats entre 1914 et 19183. Définissant les droits et les devoirs des citoyens, elle établit quels rapports de loyauté sont attendus en échange des poss...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search