Version classiqueVersion mobile

Soldats d’entre-deux

 | 
Ségolène Plyer
, 
Raphaël Georges
, 
Jean-Noël Grandhomme

Troisième partie. L’Empire allemand et ses minorités dans la Grande Guerre

Les Lituaniens de Prusse dans la Grande Guerre

Krzysztof Rzepa

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Presque Lituaniens, presque Allemands

Parmi les nombreuses minorités nationales de la Prusse, les Lituaniens formaient l’un des groupes les moins importants. Ils compensaient leur faiblesse numérique par la densité de leur peuplement, concentré dans quelques districts ruraux (Landkreise) de Prusse-Orientale, notamment celui de Heydekrug (Szyłokarczma en polonais, Šilutė en lituanien) où ils formaient 57,8 % de la population, et celui de Memel (Klaipeda) dont ils représentaient 50,5 % des habitants. Néanmoins, leur nombre diminuait. En 1861, ils étaient encore 171 5001 mais en 1914, ils atteignaient tout juste 120 000 membres, tandis que la minorité polonaise (la plus nombreuse du royaume de Prusse) comptait, elle, près de 4 000 000 de personnes, soit environ 10 % de la population.

Les Lituaniens de Prusse étaient presque tous protestants, ce en quoi ils se distinguaient de leurs compatriotes de l’autre côté de la frontière entre la Prusse et la Russie. Ces derniers étaient majoritaire...

Auteur

Université Adam Mickiewicz, Poznań.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search