Version classiqueVersion mobile

Soldats d’entre-deux

 | 
Ségolène Plyer
, 
Raphaël Georges
, 
Jean-Noël Grandhomme

Deuxième partie. Les nationalités austro-hongroises en guerre

Les Polonais dans l’armée austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale

Michał Baczkowski

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

De toutes les armées où les Polonais furent engagés pendant la Première Guerre mondiale, c’est dans l’armée austro-hongroise qu’ils jouèrent le rôle le plus important. Les forces de la monarchie des Habsbourg comprenaient l’armée commune régulière, l’armée territoriale autrichienne (la Landwehr) et son homologue hongroise la Honvéd (composées d’unités régulières), enfin le Landsturm, c’est-à-dire les milices de volontaires des deux parties de l’Empire.

Depuis 1912, le service militaire durait (la plupart du temps) deux ans pour l’active et dix ans pour la réserve ; trois ans dans la cavalerie et l’artillerie montée (sept ans dans la réserve), enfin douze ans dans la réserve pour les hommes sans formation militaire. Les historiens d’aujourd’hui évaluent la proportion de recrues servant deux ans à environ 72 % des forces ; 24 % servaient trois ans et 4 % quatre ans. Le recrutement se faisait à partir de l’âge de 21 ans, mais si le service militaire était obligatoire, seule une minorité...

Auteur

Université Jagellon, Cracovie.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search