Version classiqueVersion mobile

Soldats d’entre-deux

 | 
Ségolène Plyer
, 
Raphaël Georges
, 
Jean-Noël Grandhomme

Première partie. Sources, catégories, perceptions

Une sociologie des émotions en guerre. La camaraderie et son contraire chez les soldats autrichiens

Sabine A. Haring

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Remarques préliminaires

En 2014, il a été presque impossible de suivre le rythme des parutions sur la genèse, le déroulement et les conséquences de ce que George Kennan appelle « la catastrophe originelle du xxe siècle » tant elles ont été nombreuses1. Notre connaissance de la Première Guerre mondiale s’est considérablement enrichie grâce à des ouvrages scientifiques ou populaires, à des rééditions, aux pages historiques des grands quotidiens – ici autrichiens2 –, enfin aux documentaires télévisés et aux films sur le front et sur l’arrière3. Cent ans se sont écoulés depuis les événements, ce qui signifie quatre à cinq générations dont chacune a appréhendé les souvenirs de guerre des soldats, officiers et civils à sa manière, selon différents contextes. Prise globalement, la mémoire collective de la guerre est effectivement un processus social, intergénérationnel, d’appropriation et de transmission, dont il s’agit de prendre conscience au moment de l’étudier4.

En France et en Grande-Br...

Auteur

Institut de sociologie, université Karl Franz de Graz.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search