Version classiqueVersion mobile

Recherches croisées Aragon - Elsa Triolet, n°16

 | 
Erwan Caulet
, 
Corinne Grenouillet
, 
Patricia Richard-Principalli

Après-dire : Aragon 1915

Poème

Louis Aragon

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La Seine… Les pontons s’en vont vers la colline
Qui borne l’horizon d’un profil bleuissant.
Le fleuve tourne au pied du coteau frémissant
De l’Avril qui renaît au sein de l’aubépine.

Dans le rouge reflet du soleil qui descend,
Monte, noire, fumeuse et vivante, l’usine.
La fumée et le ciel se teintent de sanguine ;
Une maison se dresse et sourit au passant.

Comme de ce vallon monte la vie, et comme
L’œuvre de la nature et le travail de l’homme
S’unissent, dans un ton de rouille vespéral !

On devine, parmi la paix et le silence,
La chanson des oiseaux qui sortira du val
Pour apporter l’amour à l’humaine souffrance.

L. Aragon
11 mars 1915

© Succession Aragon

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search