Version classiqueVersion mobile

Recherches croisées Aragon - Elsa Triolet, n°16

 | 
Erwan Caulet
, 
Corinne Grenouillet
, 
Patricia Richard-Principalli

Chapitre I

Aragon au Québec, « persécuteur persécuté » ?

Geneviève Chovrelat-Péchoux

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Ceux qui croyaient au ciel, celui qui n’y croyait pas »

L’océan qui sépare le Québec de la France a mis beaucoup de distance pendant des siècles entre les anciens migrants et les « Français de France ». Une brève mise en perspective historique permet d’appréhender le déphasage des contextes sociétaux et littéraires qui pèse sur la réception d’Aragon au Québec.

Quand Aragon commence à écrire, il appartient à une société française forte d’une Histoire portée fièrement. Le pays est une république laïque, que l’affaire Dreyfus a confortée dans sa volonté démocratique. La Première Guerre mondiale, qui a ébranlé les consciences, fait souffler un vent de révolte – ce dont témoignent les surréalistes. Or, le contexte est tout autre au Canada français : les francophones du début du xxe siècle, grands vaincus de la conquête du continent, sont minoritaires par la langue et la religion dans une province incertaine. Placés sous l’autorité du clergé, les Canadiens français ont « une littérature q...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search