Version classiqueVersion mobile

Recherches croisées Aragon - Elsa Triolet, n°16

 | 
Erwan Caulet
, 
Corinne Grenouillet
, 
Patricia Richard-Principalli

Introduction

Aragon au rendez-vous des étrangers

Erwan Caulet, Corinne Grenouillet et Patricia Principalli

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Salué en 1944 à la Libération comme « poète national », Louis Aragon s’est peu à peu imposé comme une figure « classique » de la littérature française. En dépit des vicissitudes de sa trajectoire personnelle1, il est ainsi progressivement entré dans le patrimoine littéraire français2, non sans certaines ambiguïtés3 et selon une dynamique qui demeure incertaine4. Mais le « poète national » est-il pour autant « poète international » ? Est-il « au rendez-vous des étrangers », pour démarquer le titre d’Elsa Triolet (1956) ? Qu’en est-il de la stature de l’écrivain à l’international ? On sait qu’Aragon fut un inlassable promoteur des cultures étrangères, nourri des cultures russe, espagnole, allemande : il traduisit La Chasse au Snark de Lewis Caroll (1928) ou À pleine voix de Maïakovski (1933), révisa des traductions de nombreux auteurs publiés dans la collection « Littératures soviétiques », introduisit dans sa prose des traductions partielles de Shakespeare, Pouchkine, Cummings ou Höl...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search