Versión clásicaVersión móvil

Bestiaire d’amour

 | 
José Manuel Corredoira Viñuela

Entretien avec José Manuel Corredoira Viñuela

Entretien avec José Manuel Corredoira Viñuela (traduction française)

Pierre-Jean Lombard

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Question. (Q.) — Quelle place occupe Bestiaire d’amour dans l’ensemble de ton œuvre ?

José Manuel Corredoira Viñuela. (C.) — Une place primordiale. C’est le premier livre que j’ai publié, Fernando Arrabal l’a parrainé, et, depuis lors, le feu a pris tout autour de moi, un embrasement de flammèches qui fusent (les mots) et de mirages (la lumière du monde).

Q. — Quels sont pour toi les traits qui définissent ton écriture dramatique ? N’est-ce pas la langue, ou plus exactement les langues, l’amour des mots et le goût pour toute sorte de jeux linguistiques diachroniques qui sont l’essence et le moteur de ton écriture dramaturgique ?

C. — Je dirais que oui. Je cultive un théâtre du verbe, baroquisant, dans le sillage des grands écrivains de notre langue. Au début de mon œuvre était le mot, le mot était avec moi et moi avec lui. Je soulignerais aussi le rôle de l’humour dans mes textes (satire et parodie). Jean Canavaggio a évoqué Diferencias sobre la muerte comme « un modèle de fantaisie ve...

Autor

Enseignant d'espagnol à l'université de Strasbourg, notamment à l’ITIRI, traducteur de l’espagnol vers le français.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search