Version classiqueVersion mobile

La belle (au bois) dormant

 | 
Jerónimo López Mozo

Entretien avec Jerónimo López Mozo autour de La bella durmiente

Entretien avec Jerónimo López Mozo (traduction française)

Antonia Amo Sánchez
Traduction de Isabelle Reck

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Un entretien avec Jerónimo López Mozo est une expérience de générosité, d’humilité, de sagesse et d’intelligence. Nous ne pouvons qu’exprimer notre profonde gratitude à Jerónimo, artiste-maître-penseur qui continue de marquer l’histoire du théâtre espagnol contemporain : complétude d’un homme à qui nous tenons à rendre hommage dans ces pages.

Antonia Amo. (A.) — Le titre fait appel à un imaginaire particulièrement reconnaissable, celui des contes pour enfants, mais, à mesure que nous progressons dans la lecture de la pièce, les attributs de nature candide, propres aux contes de fées disparaissent peu à peu. Pourquoi utiliser l’imaginaire des contes pour élaborer une pièce qui nous entraîne dans les profondeurs les plus nauséabondes de l’âme humaine, jusqu’à un dénouement presque terrifiant ?

Jerónimo López Mozo. (L.) — Je dois avouer que mon recours à l’imaginaire des contes pour enfants est moins délibéré que dû au hasard. Il me semble donc nécessaire de rappeler la genèse de La Bell...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search