Version classiqueVersion mobile

Éducations sentimentales en contextes orientaux

 | 
Marie Bizais-Lillig
, 
Sandra Schaal

Chapitre 3. Écritures féminines, féminismes et identités genrées

Voix féminines dans la littérature russe contemporaine : nouvelles stratégies narratives – nouvelle vision du masculin / féminin ? (1970-2010)

Évelyne Enderlein

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En Russie soviétique, il ne semblait pas pertinent d’aborder la question des éducations sentimentales dans une société qui refusait tout différentialisme et affirmait vouloir réaliser l’égalité entre tous. Dans le domaine littéraire1, la narration amoureuse, longtemps considérée comme un reliquat de l’individualisme, n’occupait qu’une modeste place et on ne distinguait guère la plume des quelques auteurs féminins de celle, infiniment plus féconde, des hommes de lettres. Or, les années 1990, qui marquèrent l’abandon du régime, entraînèrent aussi une totale révision des conceptions artistiques et une véritable vague de création féminine. Depuis, les noms de Victoria Tokareva, de Lioudmila Petrouchevskaïa, de Tatiana Tolstaïa, de Lioudmila Oulitskaïa font partie de la scène littéraire et, dans le genre également nouveau du roman policier, les œuvres de Alexandra Marinina, Daria Dontsova et Polina Dachkova sont désormais présentes sur les étagères de toutes les librairies russes et, con...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search