Version classiqueVersion mobile

Texte et contexte

 | 
Irini Tsamadou-Jacoberger
, 
Isavella Stamatiadou

La Belle aux sonnailles et quatorze autres nouveaux poèmes du faqīh ˁAbd Allāh b. Abī Bakr al-Mazzāḥ (Yémen, début du xve siècle)

Julien Dufour

Résumé

This article is a commented edition of fifteen umaynī poems by ˁAbd Allāh al-Mazzāḥ, based on the manuscript ‘Arabe 7084’ of the Bibliothèque nationale de France. It includes a linguistic, metrical and intertextual analysis of the poems. It addresses the specific questions raised by the editing of such a document, which is but the by-product of an oral practice of learned vernacular sung poetry. The attribution of the poems to al-Mazzāḥ is discussed on internal and external evidence. The influence of these texts on later poets is investigated through a focus on the muˁāraah technique. The paper includes a treatment of the problems raised by the poems’ strophic patterns and scansion. The text in Arabic script, reproducing that of the manuscript, is accompanied by a conventional Latin transcription that highlights metrical and linguistic important facts. A final table summarizes the metrical information concerning the poems, according to conventions already used elsewhere by the author in handling this kind of umaynī corpus.

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’édition de manuscrits est aujourd’hui l’un des travaux les plus nécessaires à notre connaissance de la littérature arabe. Même parmi les grandes œuvres classiques, rares sont celles qui ont fait l’objet d’une édition critique en bonne et due forme. Quant à la littérature de la période postclassique, allant grosso modo du xive au xviiie siècle, elle dort encore pour la plupart dans les bibliothèques d’Orient et d’Europe, sans avoir accédé à l’édition imprimée ; parmi ces textes, ceux rédigés dans des variétés linguistiques différentes de l’arabe littéral standard sont les moins bien lotis. De la poésie semi-dialectale yéménite dite umaynī, on ne peut pas dire qu’elle dort, puisqu’elle fait l’objet d’une pratique sociale chantée qui reste vivace aujourd’hui encore et jouit d’un certain prestige ; cependant, la majorité des œuvres – et en particulier les plus anciennes – sont encore difficiles d’accès. L’opinion qui voit dans la littérature postclassique ou substandard le produit fa...

Auteur

Maître de conférences (HDR) au département d’arabe de l’université de Strasbourg. Il travaille depuis une dizaine d’années sur la poésie chantée de Sanaa au Yémen. Ses recherches portent également sur la dialectologie arabe du Yémen et sur les langues sudarabiques modernes.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search