Version classiqueVersion mobile

Espions et pratique du renseignement

 | 
Benoît Léthenet

Première partie : Perspectives politiques

Chapitre 2

« Bourgoignon au cuer ». Mâcon dans l’orbite bourguignonne

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Avant l’expédition qu’il entend mener en France et dont l’objectif principal est Paris, le duc de Bourgogne, Jean sans Peur, entame une campagne d’information. Les lettres patentes qu’il écrit de son château de Hesdin en Artois sont datées du 25 avril 1417. Elles sont envoyées à « quelques villes considérables qui relevaient directement de la couronne1 » et cherchent à susciter la faveur des bourgeois.

Le renseignement et la politique sont les deux faces d’une même pièce2. Le lien est intime, mais il n’est pas toujours formel. Le renseignement précède l’événement. Il peut être considéré comme une information « fermée ». La publicité qui accompagne un événement est une information « ouverte ». Le discours politique permet d’expliquer quelles sont les actions à mener dans un contexte donné. Les publications pèsent doublement lorsqu’il s’agit de convaincre l’opinion. Pour reprendre Pierre Bourdieu, « tout exercice de la force s’accompagne d’un discours visant à légitimer la force de cel...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search