Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Cinémas profanes

 | 
Thomas Voltzenlogel

Chapitre II

Dialectique du cinéma, du théâtre et de la vie : Danièle Huillet et Jean-Marie Straub

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

C’est dans Der Tod des Empedokles (1986) que Danièle Huillet et Jean-Marie Straub présentent, à travers les vers de Hölderlin, ce qui constitue pour eux une forme d’utopie communiste. Dans un plan qui cadre l’Etna et dans lequel aucun élément visuel ne vient rappeler la présence humaine, Empédocle énonce l’attitude à adopter pour qui oserait accueillir l’inhabituel : il faut oublier audacieusement « ce que vous avez acquis, ce que la bouche de vos pères vous a raconté, enseigné, lois et usages, noms des anciens dieux » et orienter son regard vers « la divine Nature ». Alors commencera le partage des biens, des actions, des gloires et du monde, qui ouvrira une « vie nouvelle » dans laquelle chacun sera « comme tous ».

Ce passage de Der Tod des Empedokles indique par ailleurs que le projet cinématographique qui consiste à inventer un dispositif permettant au spectateur d’apprendre à voir et à entendre implique un « désapprentissage », un renoncement à un certain nombre d’enseignements....

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540