Version classiqueVersion mobile

Le pluralisme religieux dans les cimetières en Europe

 | 
Anne Fornerod

L’assise juridique du pluralisme religieux dans les cimetières

Droit européen et international : unité et diversité du respect dû aux morts

Louis-Léon Christians

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

« Il y a une responsabilité de protéger la dignité humaine au sens large en préservant les défunts dans leur sépulture d’une manière compatible avec leur pratique religieuse1 »
Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe

Dans une formule très finement balancée de sa résolution 1883 adoptée en 2012, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe « souligne l’importance de la liberté de religion et d’expression religieuse et défend le droit de reposer en paix, interprété comme un aspect particulier du droit au respect de la vie privée et familiale, garanti par l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme2 ». La formule reprise en exergue de la présente contribution montre toute la force de principe de la résolution de l’Assemblée, pourtant consacrée aux seuls cimetières juifs.

Si l’on ne peut traiter du respect dû aux morts sans effectivement évoquer les cimetières juifs (leurs profanations en Europe de l’Ouest et leurs usurpations à l’Est), les abus qui frappent le...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2019

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search