Version classiqueVersion mobile

L’admission des femmes aux fonctions cultuelles

 | 
Lucie Veyretout

Seconde partie : La portée de l'égalité des sexes sur les normes religieuses

La portée de l’égalité des sexes sur les normes religieuses

Texte intégral

  • 1 Propos de Kofi Annan du 10 décembre 1999, cités dans le Guide pratique à l’usage des parlementaire (...)

1Selon le secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Kofi Annan, « au cours du xxe siècle, nous avons beaucoup progressé sur la voie de la définition de normes universelles en matière d’égalité entre les sexes. Maintenant que nous abordons le xxie siècle, le temps est venu de faire appliquer ces normes »1. Ces propos du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies illustrent l’importance accordée à l’égalité des sexes au niveau juridique. Cette importance s’est révélée progressivement, notamment à partir de la fin de la seconde guerre mondiale qui a marqué l’avènement de sociétés érigées sur de nouveaux fondements parmi lesquels : les droits de l’être humain. Ces droits de l’être humain impliquant l’égalité des sexes, les sociétés contemporaines se reconfigurent peu à peu autour de nouveaux rapports entre les hommes et les femmes, plus égalitaristes, aidées en cela par différents moyens juridiques. Cela a plusieurs conséquences, concernant notre objet d’étude. En effet, la portée actuelle de l’égalité des sexes, se caractérisant par la mise en cause des atteintes aux droits des femmes et l’élimination des discriminations sexuelles de toute nature et dans tous les domaines, interroge les principes religieux relatifs aux femmes et la liberté religieuse dans le cadre des instruments relatifs aux droits de l’être humain (chapitre I), ainsi que l’exclusion des femmes des fonctions cultuelles dans le cadre des groupements religieux (chapitre II).

Notes

1 Propos de Kofi Annan du 10 décembre 1999, cités dans le Guide pratique à l’usage des parlementaires La convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes et son protocole facultatif, Organisation des Nations unies, Suisse, 2003, p. 76.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2016

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search