Version classiqueVersion mobile

De Paris à Istanbul, 1851-1949

 | 
Xavier du Crest

Note sur la transcription des mots turcs

Texte intégral

1Les mots turcs - noms communs, noms de personnes et toponymes – ont été transcrits selon la graphie turque moderne.

2Depuis 1928, l’alphabet en usage en Turquie est basé sur l’alphabet latin et comprend 29 lettres :

  • a, b, d, fi i, j, k, l, m, η, o, p, r, t, v, z se prononcent comme en français ;
  • c se prononce « dj » ;
  • ç se prononce « tch » ;
  • e se prononce « è » ;
  • g est toujours dur ;
  • ğ allonge les voyelles a, ι, o, u, ou a valeur de y après e, i, o, ü ;
  • h est toujours aspiré ;
  • i (i sans point !) se prononce entre « i » et « eu » ;
  • ö se prononce « eu » ;
  • s est toujours dur ;
  • ş se prononce « ch » ;
  • u se prononce « ou » ;
  • ü se prononce « u » ;
  • y est toujours consonne.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search