Version classiqueVersion mobile

Les nuits russes de Vladimir Odoïevski

 | 
Lætitia Decourt

V

La poétique

Une relecture originale des thèmes romantiques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Odoïevski développe dans les Nuits russes des images et des champs lexicaux signifiants, dont la fonction consiste à enrichir le message du texte. Arrêtons-nous sur trois de ces éléments remarquables : l’opposition entre nuit et lumière, la décadence et la révélation.

L’opposition entre nuit et lumière

Odoïevski utilise souvent les métaphores de la lumière et de la nuit pour désigner, d’une manière assez traditionnelle, d’une part la vérité et d’autre part le chaos primaire, donc l’erreur. Des expressions telles que « la vérité lumineuse », « la clarté des mots », « la lumière de la vérité » s’opposent ainsi à « l’obscurité, [aux] errements et [au] doute » car « la nuit est le royaume d’une force hostile à l’homme » (Odoïevski 1991, 108). Si le contexte des Nuits russes invite à envisager la signification de la « nuit » dans le cadre d’une poétique romantique, c’est avant tout dans la mesure où celle-ci est soumise à une réévaluation originale dans l’œuvre d’Odoïevski.

On sait que, pou...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search