Version classiqueVersion mobile

Les nuits russes de Vladimir Odoïevski

 | 
Lætitia Decourt

IV

Les sources et les idées

« Comprendre son instinct, sentir sa raison »

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Pendant la première moitié du xixe siècle, la vie intellectuelle et artistique connaît un développement sans précédent en Russie. Dans les années 1820-1830, classiques et romantiques s’affrontent, mais un nouveau débat naît en 1836, avec la publication de la Lettre philosophique de Tchaadaïev, entre les occidentalistes et les slavophiles. Les Nuits russes condensent la majorité des polémiques de l’époque. De plus, si les Nuits russes en tant qu’œuvre unique ne sont publiées qu’en 1844, à une époque où l’idéalisme romantique est déjà dépassé, le projet de l’œuvre remonte aux années 1820, et le début de sa mise en œuvre aux années 1830. Cette double temporalité doit être prise en compte dans la lecture du roman et justifie également cette appellation largement répandue à son sujet, celle d’une œuvre totale, chant du cygne du romantisme russe.

Les Nuits russes sont, selon le mot de Rostislav au début de la « Neuvième Nuit », une « encyclopédie ». Elles convoquent une myriade de noms et ...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search