Version classiqueVersion mobile

Les nuits russes de Vladimir Odoïevski

 | 
Lætitia Decourt

II

L’auteur et son œuvre

Le projet idéaliste d’un philosophe dilettante

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vladimir Fiodorovitch Odoïevski naît à Moscou le 30 juillet 1804. Par son père, il descend de la très ancienne lignée princière des Riourikides, du nom de Riourik, premier grand-prince de Novgorod au ixe siècle et fondateur mythique de la « Rous » kiévienne. Sa mère, en revanche, était la fille d’un adjudant pauvre. Vladimir Fiodorovitch, fils unique et bientôt orphelin, reçoit une excellente éducation à la pension pour nobles de l’Université de Moscou entre 1816 et 1822, où il avait pour prédécesseurs et camarades d’autres grandes figures de la littérature russe de son temps, comme Vassili Joukovski ou Stépan Chevyriov. En dépit de son origine noble, Odoïevski ne connaît pas pendant son enfance la même vie que ses futurs camarades de la pension, puisqu’il est pris en charge par des tuteurs du côté maternel de la famille que Turian, auteur de la première véritable biographie de l’écrivain, qualifie de « misérable » (Turjan, 18).

Pendant ses années à la pension, avec des professeurs r...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search