Version classiqueVersion mobile

Les nuits russes de Vladimir Odoïevski

 | 
Lætitia Decourt

I

Contextualisation historique

La culture dans la Russie romantique des années 1820-1840

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Durant sa vie, et avant la publication des Nuits russes en 1844, Vladimir Odoïevski a assisté à deux événements historiques décisifs pour la Russie : la guerre contre Napoléon couronnée par l’incendie de Moscou, le soulèvement et la répression des Décembristes. Entre les années 1820 et les années 1840, l’élaboration des Nuits russes s’est déroulée dans un climat favorable à la philosophie spéculative et à la littérature romantique.

 

En 1823, lorsqu’Odoïevski termine ses études, Pouchkine achève le premier chapitre d’Eugène Onéguine, le roman en vers qui l’occupe jusqu’en 1831. La vie artistique et culturelle est alors dominée par un bouillonnant débat qui oppose les tenants du classicisme et les partisans du romantisme.

Considéré comme le reliquat d’une époque tournée tout entière vers l’imitation de l’Europe, l’art classique est identifié à l’art français, héritier des Lumières devenues elles-mêmes fort suspectes depuis la Révolution. De plus, une certaine défiance envers le rôle de ...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2018

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search