Version classiqueVersion mobile

Ôé Kenzaburô

 | 
Antonin Bechler

Bibliographie

Texte intégral

1. Œuvres romanesques, essais, entretiens et articles d’Ôe Kenzaburô

「現実の停滞と文学 」 [La stagnation du réel et la littérature], in Mita Bungaku 『三田文学 』, Tôkyô, octobre 1959.

「文学者とは」 [Qu’est-ce qu’un écrivain] (1959), in Gunzô 『群像』, Tôkyô, novembre 1959.

「政治少年死す」 [Mort d’un jeune militant], in Bungakukai 『文学界』, Tôkyô, février 1961.

『厳粛な綱渡り』 [Solennel funambule], Tôkyô, Bungeishunjû, 1965.

『ヒロシマノ ー ト』 Notes de Hiroshima, Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami shinsho, 1965.

『大江健三郎全作品』 第 一 期 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô] (période 1), Tôkyô, Shinchôsha, 6 volumes, 1966-1967.

『持 続 する志 』 [Volonté immuable], Tôkyô, Bungeishunjû, 1968.

Entretien, in Akiyama Hayao 秋山駿 『対談 ・ 私の文学 』 [Entretiens : ma littérature], Tôkyô, Kôdansha, 1969.

「遅 れてきた青年と僕自身」 [Un jeune retardataire et moi-même], in 『遅れてきた青年』

[Un jeune retardataire], Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô bunko (poche), 1970.

『沖縄ノート』 [Notes d’Okinawa], Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami Shinsho, 1970.

Entretien, in Kokubungaku 『國文学 』, Tôkyô, janvier 1971.

『文学ノート』 [Cahier de littérature], Tôkyô, Shinchôsha, 1974.

『大江健三郎全作品』 第二期 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô] (période 2), Tôkyô, Shinchôsha, 6 volumes, 1977-1978.

「死者たち・最終のヴィジジョンとわれら生き延びつづける者」 [Les morts ; ultime vision, et nous qui devons vivre] (1973), in 『戦後文学者-大江健三郎同時代論集6』

[Écrivain d’après-guerre – Ôé Kenzaburô : recueil d’essais contemporains, volume 6], Tôkyô, Iwanami, 1981.

『同時代ゲーム』 [Le jeu de la synchronie] (1979), Tôkyô, Shinchôsha, collection Shincho bunko, 1984.

『小説のたくらみ、知の楽しみ』 [Les astuces du roman, les plaisirs de la connaissance], Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô bunko, 1985.

『「雨の木」を聴く女たち』 [Les femmes qui écoutent l’Arbre de Pluie] (1982), Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô bunko (poche), 1986.

『新しい人よ眼 ざめよ』 [Levez-vous, hommes nouveaux] (1983), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bunko (poche), 1986.

『静 かな生活』 Une existence tranquille, Tôkyô, Kôdansha, 1990.

『懐 かしい年への手紙』 Lettres aux années de nostalgie (1987), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bungei bunko (poche), 1992.

『鯨の死滅する日』 [Le jour où les baleines s’éteindront] (1972, Bungeishunjû), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bungei bunko (poche), 1992.

『壊れものとしての人間』 [L’homme, être fragile] (1970), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bungei bunko (poche), 1993.

『小説の方法』 [La méthode du roman] (1978), Tôkyô, Iwanami, collection Dôjidai Raiburarî vol. 140, 1993.

Lettres aux années de nostalgie, Paris, Gallimard, 1993. Traduction par René de Ceccatty et Nakamura Ryôji.

『人生の親戚』 [Parente de la vie] (1989), Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô bunko (poche), 1994.

『あいまいな日本の私』 Moi, d’un Japon ambigu, Tôkyô, Iwanami, 1995.

Arrachez les bourgeons, tirez sur les enfants, Paris, Gallimard, collection Haute enfance, 1996. Traduction par René de Ceccatty et Nakamura Ryôji.

Dites-nous comment survivre à notre folie, (1982), Paris, Gallimard, collection Folio, 1996. Traduction par Marc Mécréant.

Notes de Hiroshima, Paris, Gallimard, 1996. Traduction par Dominique Palmé.

『燃えあがる緑 の木』 [L’arbre vert flamboyant], Tôkyô, Shinchôsha, 1993-1995 : Tome 1 : 『「救い主」が殴 られるまで』 [Jusqu’à ce que le Sauveur soit frappé] (1993), collection Shinchô bunko (poche), 1998. Tome 2 : 『揺れ動 く(ヴァシレーション)』 [Vacillation] (1994), collection Shinchô bunko (poche), 1998. Tome 3 : 『大いなる日に』 [Au jour de gloire] (1995), collection Shinchô bunko (poche), 1998.

『私という小説家の作り 方』 [Comment s’est construit le romancier que je suis], Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô bunko, 1998.

『宙返り 』 [Saut périlleux], Tôkyô, Kôdansha, 2 volumes, 1999.

Le jeu du siècle (1985), Paris, Gallimard, collection Folio, 2000. Traduction par René de Ceccatty et Nakamura Ryôji.

「大江健三郎の文学-作家前夜から最新作『取り替え子)』まで」 [La littérature d’Ôé Kenzaburô : de la veille d’embrasser la carrière d’écrivain jusqu’à Changeling]

(table ronde, avec Ino. ue Hisashi 井上ひさし et Komori Yôichi 小森陽一), in Subaru 『すばる』, numéro spécial, Tôkyô, mars 2001.

Moi, d’un Japon ambigu, Paris, Gallimard, collection Hors série, 2001. Traduction par René de Ceccatty et Nakamura Ryôji.

『取り替え子』 [Changeling] (2000), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bunko (poche), 2004.

『憂い顔の童子』 [L’enfant à la triste figure] (2002), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bunko (poche), 2005.

『さようなら、私の本よ!』 Adieu mon livre !, Tôkyô, Kôdansha, 2005.

Nostalgies et autres labyrinthes – Entretiens avec André Siganos et Philippe Forest, Nantes, éditions cécile defaut, 2005.

『暴力に逆らって書く』 [Ecrire contre la violence] (2003), Tôkyô, Asahi shinbunsha, collection Asahi bunko (poche), 2006.

『M/Tと森 のフシギの物 語 』 M/T et l’histoire des merveilles de la forêt (1986, Iwanami), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bunko (poche), 2007.

Le faste des morts (2005), Paris, Gallimard, collection Folio, 2007. Traduction par René de Ceccatty et Nakamura Ryôji.

『臈 たしアナベル・リイ‐総毛立ちつ身まかりつ』 [Ma belle et glacée Annabel Lee], Tôkyô, Shinchôsha, 2007.

『核時代の想像力』 [L’imagination à l’âge atomique] (1970), Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô sensho 新潮選書, 2007.

『大江健三郎-作家自身を語る』[Ôé par lui-même], Tôkyô, Shinchôsha, 2007.

『水死』 Noyade, Tôkyô, Kôdansha, 2009.

« Nous sommes sous le regard des victimes », entretien accordé au quotidien Le Monde, 17 mars 2011, cahier spécial.

『晩年様式集イン・レイト・スタイル』 [In late style], Tôkyô, Kôdansha, 2013.

2. Ouvrages et articles critiques sur Ôe Kenzaburô

Bechler Antonin, 「大江健三郎と私小説の解体」 [Ôé Kenzaburô et la déconstruction du roman-je], Ota Junko, Mori Kôichi (dir.), Anais do XX encontro nacional de professores universitarios de lingua, literatura e cultura japonesa, Sao Paulo, Universidade de Sao Paulo, 2009.

Bechler Antonin, « Ôé Kenzaburô et Seventeen : Passion d’un antéchrist », Actes du quatrième colloque d’études japonaises de l’Université de Strasbourg : Censure et tabous, Arles, Philippe Picquier, 2010.

Bechler Antonin, « Un jeune retardataire : la marginalité fantasmée de Kenzaburô Ôé », Abi- Rached Naoum (dir.), Normes et marginalités à l’épreuve, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, 2010.

Bechler Antonin, « Autofrictions : Ôé Kenzaburô dans sa trilogie des pseudo-couples », Berlinguez-Kôno Noriko, Thomann Bernard (dir.), Japon pluriel 8, Arles, Philippe Picquier 2011.

Etô Jun 江藤淳, 「創作合評 」 [Synthèse critique], Gunzô 『群像 』, Tôkyô, mars 1962.

Etô Jun 江藤淳, 「《新 しい作 家 達 》 5より」 [« Les nouveaux écrivains » : 5 (extrait)], in 『 大江健三郎 全作品 ・付録』 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô – Appendice] (période 1) appendice 4, Tôkyô, Shinchôsha, 1966

Etô Jun 江藤淳, 「文芸批評」 [critique littéraire] (extrait), in 『大江健三郎全作品・付録』 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô – Appendice] (période 1) appendice 4, Tôkyô, Shinchôsha, 1966.

Forest Philippe, Ôé Kenzaburô – Légendes d’un romancier japonais, Nantes, Pleins Feux, 2001.

Forest Philippe, Ôé Kenzaburô – Légendes anciennes et nouvelles d’un romancier japonais, Nantes, éditions cécile defaut, 2012.

Iguchi Tokio 井口時男 座談会・大江健三郎作品ガイド」 [Table ronde : Guide des œuvres d’Ôé Kenzaburô], in 『群像特別編集・大江健三郎』 [Gunzô édition spéciale – Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha MOOK, 1995.

Hasumi Shigehiko 蓮實重彦 『大江健三郎論』 [Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Seidosha, 1980.

Hasumi Shigehiko 蓮實重彦, 「大江健三郎を求めて」 [A la recherche d’Ôé Kenzaburô] (débat avec Shimada Masahiko島田雅彦), in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, février 1997.

Hirano Ken 平 野 謙, 「 解 説 」 [commentaire], in 『大江健三郎全作品・付録』 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô – Appendice] (période 1) appendice 3, Tôkyô, Shinchôsha, 1966.

Hiraoka Toshio 平岡敏夫, 「大江健三郎における敗戦と民主教育」 [La défaite et l’éducation démocratique chez Ôé Kenzaburô], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, février 1979.

Ichijô Takao 一条孝夫, 『大江健三郎―その文学世界と背景』 [Ôé Kenzaburô – son univers littéraire et son contexte], Ôsaka, Izumi sho.in, 1997.

Kaga Otohiko 加賀乙彦, 「魂 の 文 学 の 誕 生 ―『燃 えあがる緑の木』論 」 [Naissance d’une littérature de l’âme : L’arbre vert flamboyant], in 『群像特別編集・大江健三郎 』 [Gunzô édition spéciale – Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha MOOK, 1995.

Karatani Kôjin 柄谷行人, 『畏怖する人間』 [L’homme craignant], Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha Bungei Bunko (poche), 1990.

Karatani Kôjin 柄谷行人, 『終焉をめぐって』 [À propos du concept de fin] (1990), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha gakujutsu bunko (poche), 1995.

Kasai Kiyoshi 笠井潔 『球体と亀裂』 [La sphère et la déchirure], Tôkyô, Jôkyô Shuppan, 1995.

Kataoka Keiji 片岡啓冶 『大江健三郎論―精神の地獄をゆく者』 [Ôé Kenzaburô – Celui qui marche dans l’enfer de l’esprit], Tôkyô, Rippû shobô, 1973.

Kawamura Minato川村湊 「『燃えあがる緑の木』―アムビギュアスな世界」 [La trilogie Moeagaru midori no ki : un monde ambigu], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, juillet 1990.

Komori Yôichi 小森陽一, 『歴史認識と小説―大江健三郎論』 [Conscience historique et roman – étude d’Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Kôdansha, 2002.

Kuroko Kazuo 黒古一夫, 『大江健三郎論―森の思想と生き方の原理 』 [Ôé Kenzaburô – Pensée de la forêt et principes de vie], Tôkyô, Sairyûsha, 1989.

Kuroko Kazuo 黒古一夫, 『大江健三郎とこの時 代の文学』 [Ôé Kenzaburô et la littérature de notre temps], Tôkyô, Benseisha, 1997.

Matsubara Shin. ichi 松原新一, 『大江健三郎論』 [Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Kôdansha, 1967.

Miura Masashi 三 浦 雅 士, 「 無 力 感 について」, [Sur le sentiment d’impuissance], in 『群 像-日本の作家 23 大江健三郎』 [Gunzô – Les écrivains japonais n ° 23 – Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Shogakukan, 1992.

Napier Susan J., Escape from the wasteland – Romanticism and Realism in the Fiction of Mishima Yukio and Oe Kenzaburo, Cambridge, Harvard University Press, 1995.

Noguchi Takehiko 野口武彦 吠え声・叫び声・沈黙大江健三郎の世界 [Aboiements, hurlements, silence – l’univers d’Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Shinchôsha, 1971.

Oda Makoto 小田実 「大江健三郎『 厳粛な綱渡り』」 [Genshukuna nawawatari d’Ôé Kenzaburô], in 『小田実全仕事』 [Travaux complets d’Oda Makoto] volume 8, Tôkyô, Kawade Shobô Shinsha, 1970.

Oguma Eiji , 「『戦後民主主義』 とナショナリズム初期の大江健三郎を事例にして」 [Démocratie d’Après-guerre et nationalisme – l’exemple des débuts d’Ôé Kenzaburô], ネイションの軌跡 ― 20 える(I) [Formation d’une nation : penser le xxe siècle 1], Tôkyô, Shinseisha, 2001.

Oketani Hideaki , 大江と江藤における政治 [La conscience politique d’Ôé et Etô], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, janvier 1971.

Okuno Takeo 奥野健男, 「大江健三郎文学における性 [Le sexe dans l’œuvre d’Ôé Kenzaburô], in 『大江健三郎全作品・付録』 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô – Appendice] (période 1) appendice 4, Tôkyô, Shinchôsha, 1966.

Ô Shinshin 王新新, 『啓蒙家から文化批評 大江健三郎 1957~ 1967 [Du donneur de leçons à la critique culturelle – Ôé Kenzaburô de 1957 à 1967], Sendai, Tôhoku daigaku shuppankai, 2007.

Tanaka Reigi 田中励儀 「『洪水はわが魂 に及び』 語の成立に向けて」 [Les eaux ont atteint mon âme – la genèse du récit], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, février 1997.

Tomioka Kôichirô 富岡幸 「『人生の親戚』 のイメー [[Parente de la vie] – Images du salut], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, février 1997.

Satô Hideaki 佐藤秀明, 「『万延元年のフットボール』 する暴力」 [Man. en gannen no futtobôru – La violence en mouvement], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, février 1997.

Satô Yasumasa 佐藤康正, 「大江健三郎その宗 教性を軸 として」 [La religiosité chez Ôé Kenzaburô], in Kokubungaku 『國文学』, Tôkyô, juillet 1991.

Schefer Jean-Louis, Kenzaburô Ôé, Paris, Marval, 1990.

Shibata Shôji 柴田勝二, 『大江健三郎論 ―地上と彼岸』 [Ôé Kenzaburô – La terre et l’au-delà], Tôkyô, Yûseidô shuppan, 1992.

Shibata Shôji 柴田勝二, 『〈作 家〉をめぐる冒険・テクスト論を超え』 [Une aventure à propos de l’« auteur » – par-delà l’étude de texte], Tôkyô, Shinyôsha, 2004.

Shinohara Shigeru 篠原茂, 『大江健三郎 』 [Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Tôhô shuppan, 1973.

Shinohara Shigeru 篠原茂, 『大江健三郎文学事典』 [Dictionnaire de l’œuvre littéraire d’Ôé Kenzaburô], Tôkyô, Studio VIC, 1984.

Snyder Stephen, Gabriel Philip, Ôe and beyond : Fiction in contemporary Japan, Honolulu, University of Hawaii Press, 1999.

Watanabe Hiroshi 渡辺広士, 『大江健三郎 [Ôe Kenzaburô], Tôkyô, Shinbisha, collection Shinbi Bunko (poche), 1973.

Watanabe Hiroshi 渡辺広士, 「聖なる子供と終末の祈り」 [L’enfant saint et la prière de la fin des temps], in 『大江健三郎全作品・付録』 [Œuvres complètes d’Ôé Kenzaburô – Appendice] (période 2) appendice 5, Tôkyô, Shinchôsha, 1978.

Wilson Michiko, The marginal world of Ôe Kenzaburô – A study in themes and techniques, Armonk, M. E. Sharpe, 1986.

3. Ouvrages et articles généraux

Amino Yoshihiko , Kawamura Minato, Yoshimoto Taka. aki 吉本隆明, 『歴史としての天皇 制』 [Le système impérial dans sa dimension historique], Tôkyô, Sakuhinsha, 2005.

Arahara Bokusui 荒原朴水, 『大右翼史』 [Grande histoire de l’extrême droite], Tôkyô, Dainihonkokumintô, 1966.

Arendt Hannah, Le système totalitaire, Paris, Seuil, collection Points – politique, 1972.

Ayukawa Nobuo 鮎川信夫, Yoshimoto Taka. aki, 『対談文学の戦後』 [Entretien : L’après-guerre de la littérature] (1979), Tôkyô, Kôdansha, collection Kôdansha bungei bunko (poche), 2009.

Bachelard Gaston, L’Air et les Songes : Essai sur l’imagination en mouvement (1943), Paris, Librairie Générale Française, biblio essais, 1992.

Bakhtine Mikhaïl, L’œuvre de François Rabelais et la culture populaire au Moyen Âge et sous la Renaissance, Paris, Gallimard, collection Tel, 1970.

Bakhtine Mikhaïl, Esthétique et théorie du roman, Paris, Gallimard, collection Tel, 1978.

Bataille Georges, L’érotisme, Paris, éditions de Minuit (1957), collection Reprise, 2011.

Baudrillard Jean, Simulacres et simulation, Paris, Galilée, collection débats, 1981.

Bayard-sakai Anne, Lozerand Emmanuel, Lucken Michael (dir.), Le Japon après la guerre, Arles, Philippe Picquier, 2007.

Bideaud Jacqueline, Houdé Olivier, Pedinielli Jean-Louis, L’homme en développement, Paris, PUF, collection Quadrige – Manuels, 1993.

Blanchot Maurice, La communauté inavouable, Paris, éditions de Minuit, 1983.

Bouissou Jean-Marie (dir.), Le Japon contemporain, Paris, Fayard/CERI, 2007.

Bouriau Christophe, Qu’est-ce que l’imagination ?, Paris, Vrin, collection Chemins Philosophiques.

Bronner Gérald, La pensée extrême, Paris, Denoël, collection Impacts, 2009.

Camus A., L’homme révolté, Paris, Gallimard, 1951.

Compagnon Antoine, Le démon de la théorie, Paris, Seuil, collection Points – essais, 1998.

De Vos Patrick (dir.), Littérature contemporaine : essais, Arles, Philippe Picquier, 1989.

Doï Takeo 土居健郎, 『「甘え」の構造』 Le jeu de l’indulgence, Tôkyô, Kôbundô 弘文堂 1971. Traduction par E. Dale Saunders, Paris, L’Asiathèque, 1988.

Dower John, Embracing Defeat, New York, Norton/The new press, 1999.

Erikson Erik H., Adolescence et crise, la quête de l’identité, Paris, Flammarion, collection Champs, 1972.

Frazer James-George, Le rameau d’or (The Golden Bough, A Study in Magic and Religion) (1906-1915), Paris, Robert Laffont, collection Bouquins, 4 volumes, 1983-1984.

Freud Sigmund, « Au-delà du principe de plaisir » (1929), in Essais de psychanalyse, Genève, Payot, collection Petite bibliothèque Payot, 1976.

Freud Sigmund, L’avenir d’une illusion (1927), Paris, PUF, collection Quadrige – Grands textes, 1995.

Freud Sigmund, Malaise dans la civilisation (1929), Paris, PUF, collection Bibliothèque de psychanalyse, 1971.

Fromm Erich, La passion de détruire : anatomie de la destructivité humaine (1973), Paris, Robert Laffont, 2010.

Furet François, Liniers Antoine, Raynaud Philippe, Terrorisme et démocratie, Paris, Fayard, 1985.

Gauchet Marcel, L’avènement de la démocratie III : à l’épreuve des totalitarismes, 1914-1974, Paris, Gallimard, collection Bibliothèque des sciences humaines, 2010.

Girard René, Mensonge romantique et vérité romanesque, (1961), Paris, Hachette, collection Pluriel, 2004.

Girard René, La violence et le sacré, Grasset, 1972.

Girard René, Des choses cachées depuis la fondation du monde (1978), Paris, Librairie générale française, collection Biblio essais, 1983.

Girard René, Celui par qui le scandale arrive, Paris, Hachette, collection Pluriel, 2001.

Girard René, Les origines de la culture, Paris, Desclée de Brouwer, 2004.

Habermas Jürgen, Profils philosophiques et politiques, Paris, Gallimard, 1974.

Hayashi Fusao 林房雄, 「テロリズムの幻想 」 [L’illusion terroriste], in Shinchô 『新潮』, Tôkyô, février 1961.

Hirabayashi Taiko 平林たい子, 「テロリズムの背後」 [Contexte du terrorisme], in Shinchô 『新潮』, Tôkyô, décembre 1960.

Hori Yukio 堀幸雄, 『戦後の右翼勢力』 [Les forces d’extrême droite dans l’aprèsguerre], Tôkyô, Keisô Shobô, édition révisée et augmentée, 1993.

Ide Magoroku 井出孫六, 「小松川女子高生殺人事件の暗部」 [Les dessous de l’affaire de l’assassinat de la lycéenne de Komatsugawa], in Ekonomisuto 『エコノミスト』, Tôkyô, août 1986.

Ino Kenji 猪野建治, 『日本の右翼』 [L’extrême droite japonaise], Tôkyô, Chikuma, collection Chikuma Bunko (poche), 2005.

Ishikawa Masumi 石川真澄, 『戦後政治史』 [Histoire politique de l’après-guerre], Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami shinsho, 1995.

James William, Les formes multiples de l’expérience religieuse : essai de psychologie descriptive, Paris, Exergue, collection Les essentiels de la métapsychique, 2001.

Jung Carl Gustav, « Contribution à la psychologie de l’archétype de l’enfant » (1941), in Jung C. G., Kerenyi Charles, Introduction à l’essence de la mythologie, Genève, Payot, collection Petite bibliothèque Payot, 2001.

Karatani Kôjin 柄 谷 行 人, 『 日 本 近 代 文 学 の 起 源 』 [Les origines de la littérature japonaise moderne] (1980), Tôkyô, Kôdansha, Kôdansha bungei bunko, 1988.

Kawamura Minato 川 村 湊, 『 戦 後 文 学 を 問 う 』 [La littérature d’après-guerre en question], Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami shinsho, 1995.

Kojeve Alexandre, Introduction à la lecture de Hegel (1947), Paris, Gallimard, collection Tel, 1979.

Komori Yôichi 小 森 陽 一, 『ポストコロニアル』 [Postcolonial], Tôkyô, Iwanami, 2001.

La bible : nouvelle traduction, Paris, Bayard (2001), poche, 2005.

La sainte bible, Paris, Berger-Levrault, 1958.

Lacoue-Labarthe Philippe, Nancy Jean-Luc, L’absolu littéraire – Théorie de la littérature du romantisme allemand, Paris, Seuil, collection Poétique, 1978.

Lacoue-Labarthe Philippe, Le mythe nazi, La Tour-d’Aigues, éditions de l’Aube, 1990.

Lavelle Pierre, La pensée politique du Japon contemporain, Paris, P. U. F., collection Que sais-je ?, 1990.

Le Breton David, Anthropologie de la douleur, Paris, Métailié, 1995.

Levinas Emmanuel, Ethique et infini, Paris, Fayard/France culture, collection biblio essais, 1982.

Lucken Michael, L’art du Japon au vingtième siècle, Paris, Hermann, 2001.

Lukács Georg, La théorie du roman (1920), Paris, Gallimard, collection Tel, 1968.

Lyotard Jean-François, La condition postmoderne, Paris, éditions de Minuit, collection « Critique », 1979.

Maruyama Masao 丸山眞男, 『日本の思想』 [La pensée japonaise], Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami shinsho, 1961.

Maruyama Masao 丸山眞男, 「病床からの感想」 [Impressions depuis mon lit de malade], 『丸山眞男集』 [Maruyama Masao – recueil], Tôkyô, Iwanami, 1995-1997, volume 5.

Michaud Yves, La violence (1986), Paris, PUF, collection Que sais-je ?, 2007.

Morin Edgar, L’homme et la mort, Paris, Seuil, collection Points – Essais, 1970.

Murasaki Toshio 村崎俊男, 「ラジオ・テレビにみる右翼問題」 [Le problème de l’extrême droite vu de la radio et de la télévision], in Sekai 『 世 界 』, Tôkyô, décembre 1960.

Oguma Eiji 小 熊英二, 『〈民 主〉と〈愛国〉・戦後 日本のナショナリズムと公共性』 [“Démocratie” et “Patriotisme” – Nationalisme et chose publique dans le Japon d’après-guerre], Tôkyô, Shinyôsha, 2002.

Osawa Masachi 大澤真幸, 『戦後の思想空間』 [L’espace intellectuel de l’après-guerre], Tôkyô, Chikuma, collection Chikuma shinsho, 1998.

ôTsuka Eiji 大塚英志, 『サブカルチャー文学論』 [La littérature de la sous-culture], Tôkyô, Asahi shinbunsha, collection Asahi bunko (poche), 2007.

Pinguet Maurice, La mort volontaire au Japon, Paris, Gallimard, 1984.

Ricœur Paul, Lectures 1 – autour du politique, Paris, Seuil, 1991.

Ricœur Paul, La mémoire, l’histoire, l’oubli, Paris, Seuil, collection Points/essais 2000.

Sanchez Pascal, Les croyances collectives, Paris, PUF, collection Que sais-je ?, 2009.

Sartre Jean-Paul, L’imaginaire (1940), Paris, Gallimard, collection folio essais, 2005.

Sartre Jean-Paul, L’être et le néant : essai d’ontologie phénoménologique, Paris, Gallimard, collection Bibliothèque des idées, 1943.

Sartre Jean-Paul, L’existentialisme est un humanisme (1946), Paris, Gallimard, collection folio, 1996.

Sartre Jean-Paul, Qu’est ce que la littérature ? (1948), Paris, Gallimard, collection folio essais, 2008.

Sawaki Kôtarô 沢木耕太郎, 『テロルの決 算』 [Le solde de la terreur], Tôkyô, Bungeishunjû, 1978.

Seizelet Eric, Monarchie et démocratie dans le Japon d’après-guerre, Paris, Maisonneuve et Larose, 1990.

Shillony Ben-Ami, « Divinity and gender : the riddle of the japanese emperors », in Nissan occasional papers, Oxford, n ° 30, 1999.

Siganos André, « Ôé Kenzaburô, M/T et l’histoire des merveilles de la forêt », Mythe et écriture : la nostalgie de l’archaïque, Paris, PUF, 2000.

Siganos André, « Définitions du mythe », in Chauvin Danièle, Siganos A., Walter Philippe (dir.), Questions de mythocritique : dictionnaire, Paris, Imago, 2005.

Suga Hidemi 絓秀実, 『革命的な、あまりに革命的 な―「1968年の革命」史論』 [Révolutionnaires, trop révolutionnaires – Sur l’histoire de la « révolution de 1968 »], Tôkyô, Sakuhinsha, 2003.

Suga Hidemi 絓秀実, 『 1968年 』 [1968], Tôkyô, Chikuma, collection Chikuma Shinsho, 2006.

Taniguchi Masaharu 谷口雅春 (1893-1985), 『天皇絶對論とその影響』 [L’absolutisme impérial et son influence], Tôkyô, Kômei shisô fukyûkai, 1941, 374 p.

Tardan-masquelier Ysé, « Le dieu enfant », in Encyclopédie des religions, Paris, Bayard, nouvelle édition revue et augmentée (poche), 2000, volume 2.

Tarot Camille, Le symbolique et le sacré : théories de la religion, Paris, La découverte, collection Textes à l’appui/Bibliothèque du m. a. u. s. s., 2008.

Thomas Louis-Vincent, La mort (1988), Paris, PUF, collection Que sais-je ?, 2008.

Tsubo. uchi Yûzô 坪 内雄三, 『一九七二 :「はじまりのおわり」と「おわりのはじまり」』 [1972 : la « fin du commencement » et le « commencement de la fin »] (2003), Tôkyô, Bungeishunjû, collection Bunshun bunko (poche), 2006.

Tsukui Tatsuo 津久井龍雄, 「黒い不死鳥の恐怖 」 [La peur du phénix noir], in Bungeishunjû 『文芸春秋』, Tôkyô, décembre 1960.

Vollmann, William T., Rising up and rising down, San Francisco, McSweeney’s, 7 volumes, 2003. Édition française abrégée : Le livre des violences, Auch, Tristram, 2009.

Yamaguchi Masao 山口昌男, 『文化と両義性』 [Culture et ambivalence] (1975), Tôkyô, Iwanami, collection Iwanami gendai bunko – gakujutsu 16 (poche), 2000.

Yamaguchi Otoya Kenshôkai 山口二矢顕彰会 『山口二矢供述調書』 [Procès-verbal des dépositions de Yamaguchi Otoya], Tôkyô, Tentensha, 2010.

Zizek Slavoj, Violence : six sideways reflections, London, Profile books, collection Big ideas, 2009.

4. Autres œuvres littéraires

Auden W. H., Collected poems, New York, Vintage International, 1991.

Camus Albert, La Peste, Paris, Gallimard, 1947, collection Folio, 1972.

Camus Albert, Noces suivi de L’été (1959), Paris, Gallimard, collection Folio, 1970.

Dostoïevski Fiodor, Les démons (Les possédés) (1871), Paris, Gallimard, collection Folio, 1997, 759 p.

Dostoïevski Fiodor, Les frères Karamazov (1880), Paris, Fernand Hazan, 1967.

Fukazawa Shichirô 深沢七郎, 「風流夢譚」 Conte d’un rêve fantasque (1960), in Chûô kôron 『中央公論』, Tôkyô, décembre 1960.

Gary Romain, Chien blanc (1970), in Légendes du je Récits, romans, Paris, Gallimard, collection Quarto, 2009.

Gascar Pierre, Les bêtes – suivi de : Le temps des morts, Paris, Gallimard, 1953.

Ihara Saikaku 井原西鶴, 『好色一代男』 L'homme qui ne vécut que pour aimer (1682) Tôkyô, Shinchôsha, collection Shinchô nihon koten shûsei volume 48, 1982. Traduction par Gérard Siary et Mieko Nakajima-Siary, Arles, Philippe Picquier, 2001.

Ishihara Shintarô 石原慎太郎, 「太陽の季節」 La saison du soleil (1955), Tôkyô, Shinchôsha, 1956. Traduction par Kuni Matsuo, Paris, René Julliard, 1958.

Itabashi Sei. ichi 舟橋聖一, 『エネルギイ』 [Energie], Tôkyô, Bungeishunjû, 1960.

Kawabata Yasunari 川端康成, 『眠れる美 女 』 Les belles endormies (1961), in 『川端康成全集』 [Œuvres complètes de Kawabata Yasunari], volume 11, Tôkyô, Shinchôsha, 1969. Traduction par René Sieffert, Paris, Albin Michel, 1997.

Kurahashi Yumiko 倉橋由美子, 「パルタイ」 [Partei], Tôkyô, Bungeishunjû, 1960.

Lawrence D. H., L’amant de lady Chatterley (1928), Paris, Gallimard, 1932.

Mailer Norman, Le parc aux cerfs (1955), Paris, Denoël, 2004.

Miller Henry, La crucifixion en rose (1953-1960) : tome 1 : Sexus, tome 2 : Plexus, tome 3 : Nexus, Paris, Librairie générale française, collection Littérature et documents, 1987.

Mishima Yukio 三島由紀夫, 「憂国」 [Patriotisme], in 『決定版-三島由紀夫全集』 [Œuvres complètes de Mishima Yukio : édition définitive], volume 20, Tôkyô, Shinchôsha, 2002.

Mishima Yukio 三島由紀夫, 『豊饒の海』 La mer de la fertilité (1965-1970), Tôkyô, Shinchôsha, 4 volumes, 1969-1971. Traduction française (de l’anglais) par Tanguy Kenec’hdu, Paris, Gallimard, 1988.

Mori Ôgai 森鷗外, 『ヰタ・セクスアリス』 Vita sexualis (1909), in 『日本文学全集』 [Anthologie de littérature japonaise] volume 3, Tôkyô, Shinchôsha, 1969. Traduction par Okada Amina, Paris, Gallimard/UNESCO, collection Connaissance de l’Orient, 1988.

Murakami Ryû 村上龍, 『コインロッカー・ベイビーズ』 Les bébés de la consigne automatique, 2 volumes, Tôkyô, Kôdansha, 1980. Traduction par Corinne Atlan, Arles, Philippe Picquier, 1997.

Nakano Shigeharu 中野重治, 「春さきの風」 [Une brise printanière] (1928), in 『中野重治集 ・小林多喜二集』 [Nakano Shigeharu – Kobayashi Tagiji : recueil], Tôkyô, Kôdansha, collection Nihon gendai bungaku zenshû, volume 70, 1963.

Noma Hiroshi 野間宏 「暗い絵」 [Sombre tableau] (1946), in 『昭和文学全集』 [Anthologie de la littérature de l’ère Shôwa], Tôkyô, Shôgakukan, 1987.

Nosaka Akiyuki 野坂昭如, 『エロ事師たち』 Les pornographes (1963), Tôkyô, Kôdansha, 1968. Traduction par Jacques Lalloz, Arles, Philippe Picquier, 1996.

Sartre Jean-Paul, Œuvres romanesques, Paris, Gallimard, collection Bibliothèque de la Pléiade, 1981.

Sartre Jean-Paul, Théâtre complet, Paris, Gallimard, collection Bibliothèque de la Pléiade, 2005.

Senancour Etienne Pivert de, Obermann, Paris, Charpentier, 1840.

Shimada Masahiko 島田雅彦, 『優しいサヨクのための嬉遊曲』 [Divertimento pour une douce « gauche »], Tama, Fukutake, 1983.

Tayama Kataï 田山花袋, 「蒲団」 Futon (1908), in 『日本文学全集』 [Anthologie de littérature japonaise] volume 2, Tôkyô, Shinchôsha, 1967. Traduction par Okada Amina, Paris, POF, 2000.

Tanizaki Jun.ichirô 谷崎潤一郎, 「鍵」 La clef (1956), in 『谷崎 潤一郎集 2』 [Recueil : Tanizaki Jun.ichirô volume 2], Tôkyô, Kôdansha, collection Nihon gendai bungaku zenshû, volume 44, 1963. Traduction par Anne Bayard-Sakai, Paris, Gallimard, collection Folio, 2003.

© Presses universitaires de Strasbourg, 2015

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search