Version classiqueVersion mobile

Les Fables du politique des Lumières à nos jours

 | 
Éléonore Reverzy
, 
Pierre Hartmann
, 
Romuald Fonkoua

I. Fables

La fabulation du politique dans l’œuvre d’Antoine Volodine

Sylvie Servoise

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’œuvre entière d’Antoine Volodine est informée par la réminiscence des luttes révolutionnaires du xxe siècle et un « souci politique permanent1 », elle se caractérise aussi par une écriture originale, qui vise à déplacer des événements historiques tout à fait reconnaissables dans un univers radicalement autre, baptisé par l’auteur du nom de « post-exotisme ». En ce sens, elle se présente à la fois comme une fable ou fabulation politique – un récit imaginaire comportant des thèmes et des enjeux politiques – et une fabulation du politique, c’est-à-dire un processus de déréalisation, ou de fictionnalisation, du politique.

Ce processus de fictionnalisation est poussé à l’extrême dans les romans de Volodine qui, à bien des égards, relèvent de ces « romans-mondes » décrits par Tiphaine Samoyault dans Excès du roman2. L’ambition de Volodine est en effet de bâtir, œuvre après œuvre, un univers doté de ses propres règles, sa propre histoire (politique et littéraire) et, surtout, ses propr...

© Presses universitaires de Strasbourg, 2012

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search